Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Le dentiste qui opérait ses patients sur un hoverboard condamné à 12 ans de prison

Publié par Nicolas F le 20 Sep 2020 à 19:29

Seth Lookhart est un dentiste d’apparence cool, amateur des nouvelles technologies, qui a pris l’habitude de se déplacer en hoverboard dans son cabinet. Comme vous pouvez le voir dans le vidéo, malgré le manque de stabilité sur l’engin, le dentiste ne descend même pas de sa planche électrique pour opérer ses patients. Ce qui devait arriver arriva… suite à une erreur médicale, un patient a porté plainte, les images de son opération sur un hoverboard ont refait surface, et il a été envoyé en prison pour 12 ans.

> À lire aussi : Drame : une fillette de 11 ans meurt après de simples maux de ventre… une erreur médicale envisagée !

Le dentiste en hoverboard a commis de nombreuses erreurs médicales

Le juge Michael Wolverton de la cour d’Anchorage, en Alaska, s’est dit horrifié par les vidéos qu’il a pu voir de Seth Lookhart, en train d’opérer un patient, alors qu’il se tenait debout sur un hoverboard. Filmé par un assistant, ce dentiste trouvait ça cool et normal d’opérer sur cet appareil instable. Le dentiste se serait également montré négligeant, en plus de mettre en danger la vie de la patiente, qui apparait endormie sur la vidéo. Et pour cause, elle avait été anesthésiée sans son consentement. Celle-ci a porté plainte après avoir vu les images, d’autant plus qu’elle s’est réveillée avec une dent en moins.

> À lire aussi : Victime d’une erreur médicale, elle ne peut plus fermer les yeux et la bouche, mais elle a appris à avoir confiance en elle

Il est condamné pour fraude à l’assurance et pour des anesthésies abusives

Le dentiste a arraché une dent à sa patiente sans lui demander l’autorisation. « Ce que vous avez fait est consternant, narcissique et dingue », a exulté la patiente lorsqu’elle a été appelée à témoigner à la barre, lors du procès du dentiste. « Je pense que vous devez être très narcissique et avoir une haute estime de vous-même pour penser que vous pouvez extraire la dent de quelqu’un sur un hoverboard ». Les faits se sont produits en 2016. Dès l’apparition des preuves, il a perdu sa licence de dentiste et a reçu l’interdiction de pratiquer la médecine, suivie d’une période de 10 ans de mise à l’épreuve à compter du jour où il serait éventuellement remis en liberté. En plus sa façon étrange d’opérer, il était également jugé pour fraude à l’assurance. Il aurait profité de certains remboursements d’assurance santé en déclarant des opérations factices ou en réalisant des opérations inutiles.

> À lire aussi : Covid-19: si vous vouliez allez vous faire un détartrage chez le dentiste, c’est une très mauvaise idée !

Le juge envoie le dentiste 12 ans en prison

« En revoyant tout ça, encore et encore, j’ai cette image qui me revient de façon viscérale… bon sang, vous avez presque tué des gens », a déclaré le juge au moment de prononcer son verdict. L’avocat du dentiste a souhaité présenter ses excuses au nom de son client. Mais le juge a continué sur sa lancée, rappelant qu’il avait « pratiqué des anesthésies des milliers de fois sans en avoir le droit et sans avoir demandé l’autorisation à ses patients ». En anesthésiant les patients, il pouvait bénéficier de remboursements plus élevés, alors qu’il s’agissait parfois de simples opérations où l’anesthésie locale était suffisante. On estime à 1,9 million $ le préjudice de fraude à l’assurance. Il a été reconnu coupable de 40 faits de fraude, de mise en danger, et de pratique illégale de la médecine.

> À lire aussi : Après la mort de leur bébé lors d’une opération, ils découvrent que l’opération était inutile !

Crédits : NBC2 – Source : LadBible

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.