Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

AstraZeneca : Ce nouvel effet secondaire qui inquiète

Publié par Mia le 10 Sep 2021 à 7:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis maintenant plusieurs mois, les Français peuvent se faire vacciner contre le coronavirus. Nombreux sont les candidats sur le marché de la vaccination. Parmi eux, AstraZeneca qui semble avoir causé quelques soucis de santé à certains vaccinés. En cause ? Un effet secondaire rare nommé « Syndrome de Guillain-Barré » . Découvrez la forme prise par ce nouvel effet secondaire du vaccin AstraZeneca.

Publicité

>>> A lire aussi : Êtes-vous volontaires pour tester le suppositoire anti Covid-19 ? L’institut Pasteur lance un appel !

Nouvel effet secondaire au vaccin AstraZeneca : Est-il dangereux ?

Effets secondaires vaccin AstraZeneca atteinte neurones

L’effet secondaire d’AstraZeneca est à ce jour peu connu. Le syndrome de Guillain-Barré se présente comme une forte atteinte neurologique, impactant le cerveau du patient. Ce syndrome a été repéré par divers centres médicaux chez des patients vaccinés à l’AstraZeneca. Au 30 juillet dernier, le nombre de personnes atteintes de ce trouble s’élevait déjà à 833 cas dans le monde.

Publicité

Selon l’Agence Européenne du Médicament (EMA), ce syndrome porterait atteinte aux nerfs périphériques. Les personnes en souffrant se sentiraient alors de plus en plus faibles et pourraient même développer une forme de paralysie progressive. Cette faiblesse musculaire débute en général au niveau des jambes. Dans certains cas, celle-ci remonte dans divers muscles du corps et au niveau des muscles liés à la respiration. Le syndrome finirait son avancée par une paralysie partielle ou totale au niveau des nerfs de la tête et du cou.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Rien d’engageant. Cependant, l’EMA insiste sur un certain point, très important. Cet effet secondaire d’AstraZeneca est rare. En effet, l’agence a répertorié le syndrome de Guillain-Barré comme un effet secondaire « très rare » du vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca.

Quelles mesures prendre face au syndrome de Guillain-Barré ?

Publicité
Effet secondaire vaccin AstraZeneca

Au 6 juin, la France a reçu plus de 9,5 millions de doses d’AstraZeneca. De ce fait, les Français sont déjà largement clients de ce vaccin. Au 25 juillet, c’est 592 millions de doses qui sont administrés dans le monde entier. Toutes les personnes ressentant les effets ci-dessus sont invitées à consulter (si ceux-ci sont difficiles à gérer).

D’après l’EMA, la catégorie de fréquence « très rare » signifie que le syndrome surviendrait chez moins d’1 personne sur 10 000. Autant dire que vous avez quand même de très faibles chances de le développer.

« Le syndrome de Guillain-Barré devrait donc être ajouté aux informations sur le produit en tant qu’effet secondaire de Vaxzevria » , a quand même souligné l’agence compte tenu du nombre de cas potentiels.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Ce à quoi le régulateur européen a répondu : « Le Comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance de l’EMA a conclu qu’une relation causale entre Vaxzevria et le syndrome de Guillain-Barré est considérée au moins comme une possibilité raisonnable » .

Affaire à suivre.

>>> A lire aussi : Covid-19 : une nouvelle étude sur les non-vaccinés inquiète

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.