Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

En prenant une photo de son fils avec le flash, elle ne s’attendait pas à faire cette horrible découverte… (vidéo)

Publié par Leslie le 12 Déc 2019 à 13:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un petit garçon a dû se faire retirer un œil juste avant les fêtes de Noël. Sa mère a en effet découvert son cancer en regardant l’une de ses photos. Une période à la base magique mais qui devient un vrai cauchemar pour cette famille. Découvrez cette histoire dans la vidéo ci-dessous.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : À cause d’une maladie rare cet enfant est appelé l’enfant poisson

Une forme de cancer rare détectée grâce à une photo

Laila Gaudry et Ollie Blanks ont un petit garçon de presque quatre ans : Noah. En parcourant ses photos de 2017, sa maman s’est alors aperçue que le regard de son fils était bizarre. En effet, un point blanc semblait se trouver dans l’œil gauche de leur petit garçon. Sans attendre, l’enfant a été vu par des spécialistes qui lui ont détecté un rétinoblastome. C’est une forme très rare de cancer de l’œil qui touche le plus souvent des enfants de moins de 5 ans.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : À cause d’une terrible maladie, ce petite garçon « se transforme peu à peu en roche » ! (vidéo)

Les parents de Noah souhaitent sensibiliser les autres parents

Face à ce drame qui a coûté un œil à leur petit garçon, ses parents ont voulu sensibiliser les autres parents. Ils leur conseillent de prendre des photos de leurs bouts de chou avec le flashs pour détecter ce cancer. ‘ »Nous avons été horrifiés quand l’une de nos photos a montré le reflec blanc. La première chose que j’ai trouvé en allant sur Google, c’est le rétinoblastome. Nous avons donc appelé le 111 et obtenu un rendez-vous urgent chez le médecin ce soir-là », a tout d’abord raconté sa maman. Avant d’ajouter : « Les premiers examens ont montré que Noah voyait très peu dans l’oeil gauche. Trois jours plus tard, nous avons consulté un ophtalmologiste et le mot rétinoblastome a finalement été mentionné. On s’est regardés et on s’est effondrés. Noah a subi de la chimiothérapie mais les médecins ont souligné qu’il aurait quand même besoin qu’on lui retire l’oeil si la tumeur ne répondait pas au traitement. »

La suite après cette publicité

> Atteint d’une horrible maladie, « l’enfant papillon », Jonathan Pitre est mort à 17 ans

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.