Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Plus de 100 squelettes d’enfants retrouvés sur un chantier en Pologne

Publié par Nicolas F le 04 Juil 2020 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une découverte plus historique que macabre qui a été faite en Pologne. Des ouvriers travaillant sur un chantier de construction d’une autoroute ont excavé des cadavres humains. 115 squelettes ont été exhumés, enterrés probablement au 16e siècle. Regardez la vidéo pour découvrir ce cimetière d’enfants, qui avaient tous des pièces de monnaie coincés dans la bouche.

La suite après cette publicité

> À lire aussi : Ces 15 découvertes archéologiques qui n’ont jamais été élucidées par les experts

Le chantier a été interrompu lorsqu’une centaine de squelettes a été retrouvée

La suite après cette publicité

C’est une découverte qui risque de retarder ce chantier de grande ampleur. Près de la ville de Nisko, dans la voïvodie des Basses-Carpates, devait passer cette nouvelle section de l’autoroute S19, qui relie la frontière biélorusse avec la frontière slovaque, traversant la Pologne de haut en bas, dans l’est du pays. 115 squelettes, relativement petits, ce qui veut dire qu’il s’agit d’enfants, ont été trouvé par les ouvriers qui creusaient sur ce chantier. Les archéologues et les experts sont arrivés sur le lieu, mettant fin au chantier, et prenant le relais. Environ 80% des squelettes pourraient être ceux d’enfants.

> À lire aussi : La glaçante découverte de la tombe d’un enfant vampire en Italie…

Il s’agit de corps d’enfants enterrés dans ce cimetière du 16e siècle

La suite après cette publicité

Les squelettes avaient la particularité d’avoir des pièces de monnaie dans la bouche. Il s’agit d’un rite funéraire préchrétien, datant de l’époque romaine, et qui a perduré même à l’époque chrétienne, jusqu’au 19e siècle dans certaines régions. Il s’agit d’une obole, de l’argent que l’on offre aux morts, pour qu’ils puissent payer Charon, qui transporte en barque les morts à travers les fleuves des enfers. Les squelettes sont pour la plupart estimés datant du 16e siècle. La pièce la plus récente trouvée dans la mâchoire d’un squelette date du 17e siècle. Elle représente le roi Jean II Casimir Vasa, ce qui suppose que la pièce a été frappée entre 1648 et 1668. Les squelettes étaient bien alignés et reposaient la nuque contre terre, ce qui indique qu’il s’agissait bien d’un cimetière et non d’une fosse commune. Le fait qu’il n’y ait pas d’objets de valeurs autour d’eux veut dire qu’ils n’étaient probablement pas fortunés et étaient des simples locaux, dans cette zone qui était principalement occupés par des agriculteurs, il y a quelques siècles.

> À lire aussi : Des centaines d’ossements de mammouths ont été retrouvés au Mexique ! (Vidéo)

Crédits : Facebook

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.