Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Énigme spatiale : un signal radio inédit détecté

Publié par Killian Ravon le 12 Juin 2024 à 10:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les astronomes sont en ébullition après avoir détecté un signal radio mystérieux venant de l’espace lointain. Ce phénomène se répète toutes les heures.

La suite après cette publicité

Cette découverte, réalisée par une équipe internationale de scientifiques utilisant des télescopes de pointe, suscite une curiosité intense.

satellite-écoutant-le-ciel-à-la-recherche-de-signal-à-travers-l'espace

Les signaux en provenance de l’espace sont souvent imprévisibles. Celui-ci se distingue par sa régularité parfaite, produisant des pulsations toutes les heures.

La suite après cette publicité

Observé à plusieurs milliards d’années-lumière de la Terre, il intrigue profondément. Les instruments sophistiqués ont capté des fréquences extrêmement faibles, poussant les scientifiques à exprimer de nombreuses interprétations sur son origine.

Un nuage arc-en-ciel aperçu dans le ciel ! Un phénomène incroyablement rare Un nuage arc-en-ciel aperçu dans le ciel ! Un phénomène incroyablement rare

Une régularité du signal étonnante qui déroute les chercheurs

La suite après cette publicité

Les chercheurs ont proposé plusieurs explications. L’une des théories les plus populaires évoque les magnétars, des astres à neutrons avec des champs magnétiques puissants. Ces astres peuvent produire des émissions ininterrompues. Une autre hypothèse envisage un système binaire où deux étoiles interagissent pour générer ces pulsations.

La suite après cette vidéo

Cependant, ces hypothèses ne font pas l’unanimité. Certains spécialistes pensent à des phénomènes encore inconnus ou même à une origine artificielle. Quoique cette dernière idée soit très spéculative. Les comparaisons avec des sursauts radio rapides (FRB) sont fréquentes. Bien que ce signe se distingue par sa régularité et sa durée.

Qu’est ce qu’un FRB ?

La suite après cette publicité

Les sursauts radio rapides, ou FRB (Fast Radio Bursts) sont des éclairs de lumière radio suffisamment brillants qui durent quelques millisecondes. Découverts pour la première occurrence en 2007, ils proviennent le plus souvent de l’extérieur de notre galaxie, la Voie lactée.

La majorité des FRB ne se produisent qu’une seule fois, mais certains « répéteurs » émettent des signaux à intervalles réguliers. Leur origine reste largement inconnue, bien que les scientifiques suspectent des manifestations astrophysiques excessives, comme des magnétars ou des collisions d’étoiles à neutrons.

Une planète similaire à la Terre découverte, elle pourrait être habitable ! Une planète similaire à la Terre découverte, elle pourrait être habitable !

La suite après cette publicité

Une méthode complexe pour les détecter

Pour le déceler et l’analyser, les astronomes ont utilisé des radiotélescopes sophistiqués, essentiels pour étudier les phénomènes cosmiques. Les observatoires de pointe équipent ces outils des dernières avancées technologiques. Grâce à des capteurs ultrasensibles et à des systèmes de traitement d’information, les chercheurs peuvent isoler et examiner des signaux extrêmement faibles.

Les algorithmes complexes traitent ensuite les images et données recueillies, permettant de détecter des motifs récurrents, comme ce signal mystérieux. La collaboration internationale, impliquant des astronomes et ingénieurs de divers pays, a permis de croiser les données et d’utiliser des installations situées dans différentes régions du globe. Augmentant ainsi la précision et la fiabilité des observations. Les défis techniques sont nombreux, notamment en raison des interférences terrestres et des phénomènes naturels pouvant perturber les mesures.

La suite après cette publicité

Un article publié dans Nature Astronomy décrit en détail ce phénomène sans précédent. Détecté par le radiotélescope MeerKAT en Afrique du Sud et ASKAP en Australie. Capté toutes les 53,8 minutes, oscille entre trois situations distinctes, dégageant dans certains cas des éclairs de 10 à 50 secondes dans une direction. D’autres fois des impulsions de 370 ms dans toutes les directions, et parfois reste totalement silencieux.

Le Dr Manisha Caleb, auteur principal de l’étude, a déclaré : « Le plus intrigant est que cet objet présente trois états d’émission différents, et chacun d’eux a des propriétés complètement différentes des deux autres. »

Le souvenir du signal Wow !

La suite après cette publicité

Ce n’est pas le premier cas que l’humanité est fascinée par un signal mystérieux venu de l’espace. Le célèbre signal Wow !, capté en 1977 par l’astronome Jerry R. Ehman à l’observatoire Big Ear, reste l’un des dossiers les plus intrigants. Ce signal, d’une durée de 72 secondes, provenait d’une région située près de l’amas globulaire M55. Les chercheurs n’ont jamais déterminé son origine exacte.. À ce jour, il subsiste une énigme non résolue et symbolise l’émerveillement que suscitent les mystères de l’univers

Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives pour l’exploration spatiale. Trouver son origine pourrait changer notre compréhension de certains phénomènes dans l’univers. Par exemple, si le signal vient d’un magnétar, il pourrait nous donner des informations sur ces étoiles à neutrons et leurs champs magnétiques puissants.

Implications et perspectives futures

La suite après cette publicité

Cette découverte va au-delà de la curiosité scientifique. Elle pourrait influencer la recherche de vie extraterrestre. Régulier et répétitif, il pourrait être interprété comme un effort de communication, bien que cette hypothèse reste en outre très spéculative.

Des missions futures sont déjà en préparation pour analyser ce signal plus en profondeur. Des télescopes plus puissants et des instruments plus sophistiqués seront utilisés pour tenter de percer ce mystère. L’étude pourrait également bénéficier des avancées dans le domaine de l’intelligence artificielle, qui pourraient permettre de détecter des motifs encore plus subtils dans les données recueillies.

« Ce travail est passionnant, car il fournit à la fois la confirmation des propriétés connues du FRB et la découverte de nouvelles » a déclaré la Dr Sofia Sheikh de l’Institut SETI. Cette recherche a nécessité 541 heures d’observation avec l’Allen Telescope Array. Les experts ont repéré que, contrairement aux autres FRB, celui-ci présentait une baisse sans précédent de la fréquence centrale des sursauts, ressemblant à un sifflet cosmique lorsqu’il est converti en bonification avec des notes sur un xylophone.

La suite après cette publicité

Les astronomes poursuivent leur quête pour percer les secrets des FRB, qui génèrent autant d’énergie en un millième de seconde que notre Soleil en une année entière. « Cela a été merveilleux de faire partie de la première étude FRB réalisée avec l’Allen Telescope Array — ce travail prouve que de nouveaux télescopes dotés de capacités uniques, comme l’ATA peut fournir un nouvel angle sur les mystères exceptionnels de la science FRB » a ajouté le Dr Sheikh.

La suite après cette publicité

Un univers plein de mystères

La trouvaille de ce signal radio énigmatique et régulier intrigue et stimule l’imagination des scientifiques du monde entier. Il rappelle que l’univers recèle encore de nombreux secrets et que chaque récente découverte peut potentiellement bouleverser notre vision du cosmos. Alors que les chercheurs persévèrent à analyser le sujet. Les perspectives futures sont prometteuses, ouvrant la voie à de nouvelles missions et à une meilleure compréhension de l’univers.

La suite après cette publicité

La quête pour déchiffrer ces signaux mystérieux est loin d’être terminée. Les avancées technologiques et les collaborations internationales jouent un rôle crucial dans cette exploration. En attendant de nouvelles découvertes, ces énigmes cosmologiques continuent de captiver et d’émerveiller, laissant entrevoir l’immensité et la complexité de notre espace.

Planète "barbe à papa" découverte en 2024 La découverte d’une étrange planète « barbe à papa » La découverte d’une étrange planète « barbe à papa »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.