Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Qu’est-ce que le hate fuck, cette pratique sexuelle aux plaisirs insoupçonnés !

Publié par Jessy le 09 Avr 2022 à 16:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Coucher avec quelqu’un qui nous fait fantasmer, c’est bien… Surtout si vous voulez tester ces positions sexuelles parfait pour le printemps. Mais avez-vous déjà été attiré par une personne que vous détestez ? Même si le comportement de la personne vous déplaît, il arrive souvent que des fantasmes sexuels naissent autour de cette haine. Aujourd’hui, on vous explique les bienfaits du hate fuck.

La hate fuck : la fantasme de coucher avec une personne qu’on déteste !

Est-ce que le plaisir est plus intense avec une personne qu’on aime ? Certains vous répondront non. Et pour d’autres, le fantasme à réaliser, c’est de coucher avec une personne qu’ils détestent. Et si c’est votre cas, vous souhaitez donc tester la pratique sexuelle du hate fuck. Dans les faits, c’est du sexe sans attachements, mais qui peut être un peu dangereux. Du sexe pur et dur, où l’occasion de tester la position de la cascade ? En détestant la personne, on fait moins attention à son plaisir. Pour les hommes, ça s’apparente simplement à se faire plaisir égoïstement. Pourtant, certains y voient un réel fantasme. Coucher avec son ennemi juré, pour avoir une certaine domination sur la personne qui nous sort par les yeux.

Sexo-horoscope quel programme côté sexe cette année

Quels sont les bienfaits de cette pratique sexuelle ?

Coucher avec la personne qu’on déteste peut avoir des bienfaits. Au-delà du fantasme, la haine entre deux personnes peut parfois faire des étincelles sous la couette. Vous détestez par exemple un homme infidèle qui ne veut pas quitter sa femme, vous pouvez y trouver finalement votre compte. Mais parmi les points positifs, celui de l’absence d’attachement physique ou moral reste le meilleur. Vous n’avez pas à vous soucier de ce que pensera votre partenaire après l’acte. Il vous suffit de vous faire plaisir. Cependant, il est important de rappeler que l’acte sexuel doit toujours être consenti par les deux parties.

0