Sexualité : Qu’est-ce que l’autosexualité ?

Publié par Elisa le 21 Fév 2021

De nombreuses pratiques et préférences sexuelles plus ou moins connues existent. Mais connaissez-vous l’autosexualité, ce phénomène méconnu ?

autosexualité

>>> A lire aussi: Ces deux choses qui nuisent énormément à votre sexualité

On le sait, la sexualité est très large et s’adapte à chacun. Que ce soit des préférences comme l’homosexualité ou des pratiques comme le sadomasochisme, certaines restent encore très méconnues du public, voir tabou. Et c’est notamment le cas de l’autosexualité. Ce phénomène désigne l’attirance et le désir envers soi-même. Il peut se traduire sous plusieurs formes: prendre soin de soi, se sentir belle et sexy, aimer explorer son corps, avoir confiance en soi… L’autosexualité reste assez subjective, chacun la définit à sa façon.

Qu’est-ce que l’autosexualité ?

« La relation que j’ai avec moi-même est spéciale. J’ai parfois des papillons dans l’estomac quand je pense à moi. Je sais que je peux toujours me tourner vers moi-même si j’ai un souci. Je m’aime aussi pour mon caractère unique, ma créativité et ma beauté » , expliquait au journal britannique Metro, Ghia, une femme anonyme qui raconte se masturber régulièrement en pensant à elle-même.

« Les autosexuels sont simplement plus à l’aise sexuellement lorsqu’ils sont en leur propre compagnie. L’autosexualité désigne la préférence pour une expérience sexuelle personnelle » , observe la Dr Jennifer McGowan au micro de la BBC. Seulement, ce phénomène est encore trop méconnue et parfois même tabou.

>>> A lire aussi: « Aventures en Orgasmie » , le compte Instagram qui brise tous les tabous de la sexualité grâce à ses tutos avec des légumes !

L’autosexualité et la sologamie

« Beaucoup de gens résistent encore à l’autosexualité, craignant qu’elle ne soit narcissique ou qu’elle puisse nuire aux relations sexuelles en couple. En réalité, l’autosexualité peut être une facette saine, voire précieuse, de votre vie sexuelle » , précise la thérapeute Casey Tanner dans les colonnes de Grazia.

Certaines personnes vont encore plus loin dans l’autosexualité: la sologamie. C’est le fait d’être « en couple » avec soi-même. C’est notamment le cas de l’actrice Emma Watson, qui l’avait avoué dans les colonnes de Vogue en 2019. Il arrive aussi que certains sologames se marient avec eux-mêmes ! Mais l’experte en relations Carmel Jones, rappelle à Cosmopolitan que l’autosexualité peut tout à fait être compatible avec des rapports intimes avec d’autres personnes.

>>> A lire aussi: Ces couples de célébrités qui ont dévoilé au grand jour leur homosexualité !

0