Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Un célèbre restaurant accusé de racisme, la polémique enfle sur les réseaux sociaux (vidéo)

Publié par Lou Tabarin le 21 Juil 2022 à 13:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La réputation du restaurant parisien Manko est au plus mal. Un énorme scandale fait jaser les internautes sur les réseaux sociaux depuis la publication d’une vidéo compromettante. Découvrez pourquoi l’établissement parrainé par le chanteur Garou est accusé de racisme ci-dessous :

Des clients triés sur le volet en fonction de leur couleur de peau ? La vidéo choc

TikTok est le lieu de toutes les dérives les plus folles. Pourtant, ce réseau social très prisé par petits et grands peut également s’avérer très utile lorsqu’un scandale éclate et doit être dénoncé.

La tiktokeuse Tigui Diallo était de passage au restaurant Manko il y a quelques jours. Situé dans  la prestigieuse avenue Montaigne (Paris 8e), il propose des plats typiques de la cuisine péruvienne dans une ambiance chic. C’est donc vêtues de leurs plus belles robes que la jeune femme et ses amies se sont présentées à l’entrée avec leur réservation.

À cause de leurs tenues vestimentaires, le vigile du restaurant a refusé les trois clientes. Pourtant, Tigui montre bien que d’autres personnes ont pu pénétrer dans le Manko sans problème, et en étant habillées moins classe. Tout prend sens au moment où un couple arrive. La jeune femme et son copain, pourtant tirés à quatre épingles, se font également refouler.

Preuve à l’appui, on remarque que les clients de la communauté noire sont automatiquement refusés par le vigile. « Toutes les personnes blanches ont pu rentrer peu importe leur tenue » dénonce Tigui Diallo en accusant le restaurant Manko de raciste.  « Je n’aurais jamais cru que j’allais vivre une expérience aussi humiliante » poursuit-elle en état de choc.

Le restaurant présente ses excuses

Suite à la publication de cette vidéo, le restaurant Maiko a pris la parole pour se justifier. Le tout a été fait via un post Instagram dans un texte sur fond noir. « Suite à l’incident survenu samedi soir à Paris, le Manko présente ses excuses. Manko respecte une charte de valeurs qui prônent l’égalité, le respect, la tolérance et la bienveillance de toutes et tous. Les sanctions nécessaires ont été immédiatement prises et de façon permanente » peut-on lire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M A N K O Paris (@mankoparis)

Interrogé par nos confrères du Parisien, un porte-parole du Moma Group se dit « profondément attristé car la discrimination n’a pas sa place dans nos établissements et est contraire à nos valeurs« . Il annonce que des excuses ont été faites aux trois clientes, et que le vigile a été mis à pied par la direction du restaurant.

Sur son compte Instagram, Damian Dominic Maq explique que « tout ce qui se dit sur moi est faux » . « Je me retrouve aujourd’hui privé d’un emploi que j’aimais par-dessus tout, alors que je n’ai fait que respecter les volontés du staff de l’établissement. Et dois payer les pots cassés d’actions non assumées de la direction. Comprenez que je suis juste la personne qu’on a utilisée afin de se cacher derrière ces terribles accusations. Je n’ai pas de mots pour décrire ce que je peux ressentir actuellement mise à part que je suis vraiment navré d’avoir pu blesser ces personnes » poursuit le vigile.

Un appel au boycott relayé par des milliers d’internautes, dont des célébrités

Ces excuses n’ont pas été convaincantes, et les réactions affluent par centaines. Les internautes sont mobilisés pour dénoncer cet acte raciste, notamment en publiant des commentaires négatifs sur la page Google du restaurant Manko.

Dj Snake, John Rachid, Paola Locatelli, le joueur du PSG Layvin Kurzawa ou encore Rokhaya Diallo se sont joints à l’affaire en blâmant publiquement les agissements du Manko sous leur post d’excuses.

« Si seulement ce n’était que samedi dernier ! Faites un tour dans vos avis Google de ces derniers mois avant toutefois de penser que ce n’est qu’un « incident » isolé et non pas un mode de fonctionnement » rappelle la youtubeuse Dairing Tia. De son côté, une internaute relate « ça tombe sur vous mais vous êtes un établissement parmi tant d’autre avec ce genre de filtrage douteux a l’entrée, raciste à stigmatiser tel ou tel communautés » . Quand tout ce racisme va-t-il cesser ?

 

0