Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Télétravail: gare aux logiciels espions, ils sont de plus en plus nombreux !

Publié par Elodie GD le 25 Nov 2020 à 17:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le début du confinement, le télétravail s’est démocratisé dans les entreprises. Parfois peu apprécié des employeurs, le télétravail ne permet en effet pas de contrôler le rythme de travail des salariés. Mais loin de se laisser freiner par ce désagrément, certains chefs d’entreprises prennent parfois la décision un peu extrême d’espionner leurs troupes.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Les télétravailleurs bientôt obligés de payer une taxe ?

Les logiciels espions de plus en plus en vogue

La suite après cette publicité

Même en période de télétravail, les employeurs sont toujours aussi exigeants en matière de rendement. C’est pourquoi certains ont cédé à la tentation des logiciels espions. Installés sur le poste de l’employé, ils permettent de connaître ses moindres faits et gestes. Disponibles en vente libre, ils sont téléchargeables très rapidement.

Certains permettent d’accéder à l’historique des employés, tandis que d’autres font de fréquentes captures d’écran afin de faire un compte-rendu complet de à l’employeur en fin de journée. Les logiciels peuvent également se focaliser sur l’activité de votre clavier ou encore sur votre niveau de concentration lors des réunions en visioconférence.

Les employés ripostent

La suite après cette publicité

Selon une étude menée sur 2 000 entreprises, les achats de logiciels de ce type se sont multipliés par 53 depuis le début du confinement. Mais les salariés ne sont pas dupes et cherchent des parades pour berner ceux qui cherchent à les espionner. Ainsi sur la toile, il est de plus en fréquent de tomber sur des tutoriels qui servent de parade face aux efforts déployés par les employeurs.

Si certains s’en tiennent à des méthodes très artisanales, d’autres en revanche ripostent eux aussi au moyen de logiciels. Il faut tout de même savoir qu’en principe, ce genre de logiciels ne peuvent être installés sur vos ordinateurs sans que vous ne soyez prévenus. De plus, ils ne peuvent être installés que sur les ordinateurs fournis par la société au sein de laquelle vous travaillez.

A lire aussi: Drogue, alcool, cigarettes : Les addictions à risque qui s’amplifient en télétravail !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.