Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Dans ces universités, les rapports sexuels entre élèves sont interdits

Publié par Justine Rousseau le 25 Sep 2021 à 9:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Certaines universités chinoises vont loin dans leur règlement intérieur. Quelques-unes interdisent aux étudiants d’avoir des relations sexuelles entre eux, selon le média chinois en ligne, Fengmian Xinwen du journal Chengdu Huaxi Dushibao. De sévères punitions sont prévues pour les élèves qui enfreignent les règles.

Publicité
En Chine, des universités interdisent les rapports sexuels entre élèves

>>> À lire aussi : La Chine interdit les « hommes efféminés » à la télévision

Relations sexuelles interdites dans les universités

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

C’est le média chinois Fengmian Xinwen qui a divulgué cette information. Toutes relations sexuelles seraient interdites entre étudiants. Sur la brochure de l’université de Dalian distribuée aux troisième année, on peut voir écrit : « Ceux qui ont des relations sexuelles hors mariage pendant leurs études seront sanctionnés » . Une brochure qui daterait de 2016.

Publicité

Un point de règlement bien sévère pour les jeunes adultes. La rumeur s’était propagé sur le Twitter chinois Weibo mais la publication a été supprimée pour cause de « désinformation » . Malgré cela, cette dernière a comptabilisé 380 millions de lectures et plus de 20.000 commentaires, preuve que ça a fait du bruit en Chine.

Des punitions sévères pour les élèves rebelles

Pour s’assurer qu’aucun élève n’ait de rapport sexuel avec son ou sa camarade, des punitions sévères peuvent être appliquées sur les élèves rebelles. Une vingtaine d’universités prévoient de lourdes peines, notamment celle de Dalian ou de Zhejiang. En effet, certaines écoles réfléchiraient à l’exclusion des élèves qui ne respectent pas le règlement.

Publicité

Pour les universités chinoises, le fait d’avoir un rapport sexuel entre élèves serait perçu comme une « influence négative » . Certaines universités vont encore plus loin en termes de règlement. Celle de Huazong, dans la ville de Wuhan, interdirait formellement à une ou un étudiant de dormir dans la chambre d’un camarade de sexe opposé. En cas de manquement, l’élève se verra expulsé de l’université.

>>> À lire aussi : Harcelée à l’école, cette jeune fille prend la plus belle des revanches face à ses intimidateurs (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN