Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Une influenceuse devient aveugle après un tatouage dans le blanc des yeux

Publié par Brandon Clouchoux le 03 Juil 2021 à 18:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avez-vous déjà été suffisamment fan d’une personnalité au point de vouloir lui rendre hommage ? Parce que, la jeune influenceuse, Aleksandra Sadowska oui ! Il y a quelques années, elle s’est rendu au salon de tatouage pour ressembler à son rappeur préféré : le Polonais Popek.

aveugle-tatouage

Des séquelles à vie à cause d’un tatouage

Tout comme Popek, Aleksandra a voulu se faire tatouer le blanc des yeux. Cependant, cela ne s’est pas passé comme prévu ! À sa sortie du salon de tatouage, à Varsovie, la jeune mannequin ressentait de fortes douleurs aux yeux. Le tatoueur assez confiant de son travail, l’a alors rassuré, en lui disant que c’était « normal » : selon lui, avec les anti-douleurs, cela devrait se régler au plus vite.

De quoi minimiser le problème pour Aleksandra, qui, une fois rentrée chez elle, a peu à peu perdu l’usage de ses yeux : d’abord l’oeil droit dans sa totalité, puis le gauche, au fur et à mesure.

Une zone qui n’est généralement pas prise à la légère puisque dans certains états américains, ils envisagent l’interdiction du tatouage du globe oculaire. Pour cause ? Les tatoueurs sortent de leur domaine de compétences, puisque le blanc des yeux n’est pas de la « peau ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @anoxi_cime

>>> À lire aussi : Dessins ratés, motifs gênants : Ces tatouages sont les pires de tous les temps !

Une peine d’emprisonnement pour le tatoueur

À présent, le tatoueur, prénommé Piotr, risque jusqu’à 3 ans de prison.

Selon le journal britannique, le Daily Mail, le tatoueur n’aurait pas utilisé la bonne encre pour ses yeux : l’encre « classique » qu’il a utilisé, serait, la même que celle pour la peau. Néanmoins, il a plaidé non coupable, lors de son procès. « Il existe des preuves évidentes que le tatoueur n’avait pas l’expertise pour effectuer une procédure aussi délicate » , affirme l’avocat d’Aleksandra, dans les médias polonais.

Les médecins ont dit à Aleksandra qu’il n’y a plus aucun espoir qu’elle retrouve la vue. Les dommages sont irréparables, mais Aleksandra se relève : « je ne vais pas m’enfermer au sous-sol et déprimer. Je suis triste mais je vais continuer à vivre » , affirme-t-elle.

>>> À lire aussi : Un tatouage qui disparait au bout d’un an ? Petite révolution dans le monde du tatouage !

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail