Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Tatouage

Une influenceuse devient aveugle après un tatouage dans le blanc des yeux

Publié par Brandon Clouchoux le 03 Juil 2021 à 18:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avez-vous déjà été suffisamment fan d’une personnalité au point de vouloir lui rendre hommage ? Parce que, la jeune influenceuse, Aleksandra Sadowska oui ! Il y a quelques années, elle s’est rendu au salon de tatouage pour ressembler à son rappeur préféré : le Polonais Popek.

aveugle-tatouage

Des séquelles à vie à cause d’un tatouage

Tout comme Popek, Aleksandra a voulu se faire tatouer le blanc des yeux. Cependant, cela ne s’est pas passé comme prévu ! À sa sortie du salon de tatouage, à Varsovie, la jeune mannequin ressentait de fortes douleurs aux yeux. Le tatoueur assez confiant de son travail, l’a alors rassuré, en lui disant que c’était « normal » : selon lui, avec les anti-douleurs, cela devrait se régler au plus vite.

De quoi minimiser le problème pour Aleksandra, qui, une fois rentrée chez elle, a peu à peu perdu l’usage de ses yeux : d’abord l’oeil droit dans sa totalité, puis le gauche, au fur et à mesure.

Une zone qui n’est généralement pas prise à la légère puisque dans certains états américains, ils envisagent l’interdiction du tatouage du globe oculaire. Pour cause ? Les tatoueurs sortent de leur domaine de compétences, puisque le blanc des yeux n’est pas de la « peau ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @anoxi_cime

>>> À lire aussi : Dessins ratés, motifs gênants : Ces tatouages sont les pires de tous les temps !

Une peine d’emprisonnement pour le tatoueur

À présent, le tatoueur, prénommé Piotr, risque jusqu’à 3 ans de prison.

Selon le journal britannique, le Daily Mail, le tatoueur n’aurait pas utilisé la bonne encre pour ses yeux : l’encre « classique » qu’il a utilisé, serait, la même que celle pour la peau. Néanmoins, il a plaidé non coupable, lors de son procès. « Il existe des preuves évidentes que le tatoueur n’avait pas l’expertise pour effectuer une procédure aussi délicate » , affirme l’avocat d’Aleksandra, dans les médias polonais.

Les médecins ont dit à Aleksandra qu’il n’y a plus aucun espoir qu’elle retrouve la vue. Les dommages sont irréparables, mais Aleksandra se relève : « je ne vais pas m’enfermer au sous-sol et déprimer. Je suis triste mais je vais continuer à vivre » , affirme-t-elle.

>>> À lire aussi : Un tatouage qui disparait au bout d’un an ? Petite révolution dans le monde du tatouage !

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.