Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

L’amour est dans le pré 2021 : L’attitude misogyne de ce candidat affole la toile (vidéo)

Publié par Brandon Clouchoux le 07 Sep 2021 à 18:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Parmi les 11 agriculteurs célibataires qui participent au programme de « L’amour est dans le pré 2021 » , se trouve Vincent « Le Provençal » . Un candidat qui accumulent de nombreuses lettres envoyées par ses admiratrices. Mais ce lundi 6 septembre, l’éleveur de chevaux a surpris les internautes avec des remarques machos. Découvrez un extrait de l’émission dans la vidéo ci-dessous.

Une attitude misogyne dans « L’amour est dans le pré »

Présenté comme un grand romantique, Vincent « Le Provençal » a directement intrigué la pétillante animatrice de « L’amour est dans le pré 2021 » . Malgré son côté charmeur lors de la diffusion de son portrait, Karine Le Marchand a très vite décelé le macho qui sommeillait en lui.

Les doutes ont très vite été confirmés : dès le second épisode, diffusé le lundi 6 septembre sur M6, Vincent n’a pas hésité à mettre quelques valeurs de côté pour démontrer toute sa « virilité » . L’agriculteur de 40 ans est conscient que son charme fonctionne auprès de ses deux prétendantes : Natacha et Hafsa. Il n’a donc pas pris de pincettes pour exprimer ses pensées.

Natacha est la première à en faire les frais. Elle a eu le droit à une remarque quelque peu déplacée de la part de Vincent. Bienveillante, la jeune femme de 26 ans lui demande si elle doit enlever ses chaussures pour ne pas salir la maison, le père de famille lui répond : « Oh non, t’es malade ! Si un jour tu vis ici, peut-être, et tu feras le ménage » .

Aveuglée par le charme de son agriculteur, Natacha n’a pas relevé la remarque.

>>> À lire aussi : L’amour est dans le pré : Ces critères pour trier les lettres des prétendants

Vincent, Un « vrai charmeur »

Ce dernier ne s’arrête pas là. Natacha s’appliquait à la cuisine pour préparer le déjeuner, avant l’arrivée de Hafsa : l’agriculteur n’a pas pu s’empêcher d’enchainer les remarques. Le charmeur a de nouveau fait preuve de misogynie : « Ne te coupe pas un doigt, ça peut servir » , dit-il, avant d’ajouter « j’aimerais bien être servi tous les jours » .

Face à la présence des deux femmes, l’homme originaire des Bouches-du-Rhône a usé de son attractivité pour que ces dernières réalisent la moindre de ses attentes : « Je me suis recoincé le dos » , explique-t-il à ses prétendantes. « Je me suis dit que j’avais besoin d’une masseuse et au final j’en ai deux pour moi » , finit-il, toujours dans le même registre.

Avec son grand sourire et ses cheveux bruns ténébreux, Vincent « Le Provençal » a vite charmé les deux demoiselles, mais restera à voir si elles apprécieront ce petit jeu encore très longtemps.

>>> À lire aussi : L’amour est dans le pré 2021 : Une ex-candidate de retour se fait griller par Karine Le Marchand

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0