Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

La France a un incroyable talent : la terrible histoire qui se cache derrière le bégaiement de l’humoriste Valentin Reinehr

Publié par Leslie le 25 Oct 2019 à 10:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La France a un incroyable talent est reparti de plus belle sur M6. Et, la révélation de cette année n’est autre que l’humoriste Valentin Reinehr. Il a en effet ému les jurés et le public avec son bégaiement, qui cache en réalité une terrible histoire.

La suite après cette publicité


>>> A lire aussi : La France a un incroyable talent : il rend un hommage poignant à son ami décédé au Bataclan, et émeut le jury (vidéo)

La France a un incroyable talent : Valentin Reinehr a fait sensation

Depuis le 22 octobre, vous pouvez donc suivre la 14ème saison de La France a un incroyable talent. Une saison riche en talents et en découvertes avec notamment Valentin Reinehr. Cet humoriste de 26 ans a littéralement séduit les jurés avec son humour décapant, à tel point qu’Eric Antoine l’a directement envoyé en finale. Un véritable bonheur pour le jeune homme atteint d’un handicap dont il se sert dans ses blagues : le bégaiement. Un handicap dont il a fait un véritable atout et qui semble fonctionner puisqu’il a conquis le cœur de tous.

La suite après cette publicité

Valentin Reinehr : l’humoriste bègue touchant de La France a un incroyable talent

>>> A lire aussi : LFIT : ce couple danse contre les violences conjugales et crée un véritable buzz sur la Toile… les internautes sont bouleversés !

La terrible tragédie cachée derrière le bégaiement de Valentin Reinehr

Même si à ce jour la carrière d’humoriste de Valentin Reinehr, celle-ci a failli ne jamais voir le jour. Comme il l’a confié sur le plateau de la France a un incroyable talent, le jeune homme a été victime d’une terrible drame. Il a révélé être devenu bègue suite à un traumatisme survenu après une noyade. Il a raconté son histoire dans les colonnes du Parisien : « Mes parents ne m’ont pas raté. e suis aussi dyslexique et j’ai des problèmes psychomoteurs. Deux handicaps achetés, un troisième offert !  » a-t-il expliqué avec humour. Mais pour lui : « être bègue est la chance de [sa] vie » et « Que ça reste comme ça ! ».  Un handicap dont sa mère a beaucoup souffert et qui a essayé d’en venir à bout avec diverses méthodes. « Faire des exercices, ça m’ennuyait. D’ailleurs, ça n’a pas marché. Et heureusement. Je ne souhaite pas parler comme un robot et avoir encore plus de mal à m’exprimer », a-t-il précisé.

La suite après cette publicité

> Victime de bégaiements sévères, elle se met à parler normalement dès lors qu’elle fume du cannabis !

 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.