Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >

Quand elle a vu ce que ces deux jeunes filles faisaient à leur camarade de classe à l’arrêt de bus, elle a halluciné ! Vous ne pourrez plus faire comme si vous n’aviez rien vu !

Publié par Charlene le 01 Nov 2016 à 16:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

Le harcèlement scolaire touche des centaines de milliers de jeunes. Allant des plus petits jusqu’à un âge plus avancé. Parfois, les enfants ne se rendent même pas compte à quel point leurs agissements sont blessants. Et d’autres fois, le harcèlement va trop loin. Mais quelle qu’en soit sa forme, elle ne devrait pas être tolérée. Dans cette caméra cachée, trois actrices se prêtent au jeu. On peut donc voir deux fillettes harceler une camarade de classe (fictive). La plus petite se fait discrète, comme une souris, mais elle n’échappe pas aux deux terreurs qui lui font face.

harceler une camarade

La suite après cette publicité

Ce qui est intéressant ici, c’est d’observer la réaction des gens qui se trouvent autour de ce groupe de filles. La scène a été tournée à un arrêt de bus, afin d’être certain qu’il y ait du passage. Rendez-vous compte, selon une étude menée par la chaîne YouTube Uptv, un enfant sur trois serait victime de harcèlement. Cela pourrait être toi qui lit cet article, votre enfant, votre nièce, l’enfant d’un voisin… Imaginer le quotidien de ces enfants constamment intimidés et moqués est à peine supportable. On vous propose de regarder cette vidéo et la réaction des gens autour.

L’avantage ici est qu’il y a des témoins directs. Mais sachez qu’un enfant victime de harcèlement en parlera rarement. Le moindre signe doit alerter les parents. Et pour dire stop au harcèlement, les élèves, parents ou professeurs peuvent composer le 3020. Le service d’appel est gratuit. Que vous soyez victime ou témoin, sachez que c’est une situation qui ne doit pas être minimisée. Certains enfants n’ont aujourd’hui plus la chance de pouvoir se défendre.

Source photo / à la une : capture écran vidéo

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.