Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Ces siamoises au caractère opposé veulent se séparer mais l’une des deux risque de mourir

Publié par Nicolas F le 23 Nov 2017 à 7:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

Joy et Joyce Magsino ont vécu 10 ans, attachées l’une à l’autre par le front. Ces jumelles craniopages voudraient se séparer, malgré les risques élevés qu’elles encourent. Ces siamoises philippines partagent une partie de leur boite crânienne, attachée au front et aux tempes.

 

La suite après cette publicité

L’opération est délicate et coûteuse

Joy et Joyce Magsino sont des siamoises de type craniopage frontal partiel angulaire. À 10 ans, il est l’heure pour elles de se séparer, afin de pouvoir avoir une vie normale. Malheureusement, lors de cette opération délicate et coûteuse, l’une des deux risque de perdre la vie. L’opération coûte 85 000 euros, mais leur père, Patrick Magsino, 30 ans, n’a pas cet argent.

 

La suite après cette publicité

L’une des deux risque de mourir

Le papa gagne à peine 7 euros par jour en tant qu’assistant dans un marché. La maman est même partie travailler en tant que servante au Qatar pour rapporter un peu plus d’argent. Des associations locales pourraient venir en aide à la famille. Malheureusement, l’argent n’est pas le seul souci qu’ils vont devoir affronter. La séparation est extrêmement délicate car les jumelles partagent des nerfs en commun et des connexions qui devront être immédiatement reconnectées, au risque d’en perdre l’une des deux.

 

La suite après cette publicité

Elles ont des caractères très différents

Si les jumelles veulent vraiment se séparer, c’est parce qu’elles commencent à développer un caractère différent. « Elles se disputent pour faire leurs activités préférées », raconte Patrick, leur père. « Joyce, qui a un bec de lièvre, est plus dominante. Et souvent, elle s’arrange pour que les choses soient faites à sa manière ».

Images vidéo : Newslions/SWNS

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.