10 photos qui nous montrent l’évolution de l’homme en 6 000 ans

Ils sont rares les artistes qui arrivent à nous faire prendre conscience des choses. Alors quand l’un d’entre eux nous fait ouvrir les yeux, on vous en parle. Et ce, à travers 10 images qui racontent, à elles-seules, l’évolution de 6000 ans d’Histoire.

 

Une évolution, vraiment ?

Nous sommes à la Préhistoire. Souvenez-vous, à l’école. Vous aviez appris que c’est le tout début de la civilisation. Depuis, on peut vraiment se demander ce qu’on a fait. Et surtout, ce qu’on a fait de bien. Comment avons nous marqué notre terre ?

 

Malheureusement, la réponse n’est pas belle à entendre.

 

Alors que beaucoup portent sur nos ancêtres un regard négatif, un artiste, Gunduz Aghayev, lui, traduit ce qu’il en retient. Et les images sont frappantes de réalité, nous renvoient à la satire d’une société et d’une civilisation qui n’a, finalement, jamais vraiment avancé.

 

Un regard satirique qui lève le voile sur notre aveuglement, notre passivité quotidienne. Des images qui rappellent combien nous sommes peu de choses et combien nous ne sommes que de passage.

 

Persuadés de maîtriser nos vies et notre avenir comme nous maitrisons notre téléphone. Nous sommes là, las et passifs, face à un monde gigantesque qui nous pousse à nous entretuer pour des frontières imaginaires, des guerres au nom du Saint Pétrole.

 

Nous vivons dans une société où il n’y a plus de place pour l’humain. Où nous passons notre vie à envier celle des autres, sans rien laisser.

 

Et puis il y a les réseaux sociaux. Réseaux qui ne servent désormais plus qu’à regarder la vie des autres derrière un écran. Les seuls partages que nous ayons se font en un clic.

 

Il n’y a plus de liberté. Celle de s’exprimer s’exerce au quotidien en un nombre restreint de caractères. Nous laissons derrière nous tout apprentissage. Les autres, plus concentrés à nous écouter pour répondre qu’à nous écouter pour comprendre.

 

Nous campons sur nos positions. Incapables que nous sommes de nous ouvrir au dialogue. Avec, toujours, en arrière plan, cette idée que l’argent est le nerf de la guerre.

 

La guerre, justement. La guerre et ses victimes. Des victimes par millions mais dont nous parlons pas. Ou très peu. En se disant que, quand même, c’est dommage. Puis on passe à autre chose.

 

Bref, parce que la vie, parce que la productivité, parce que notre société de surconsommation et surtout, parce que l’ignorance. En hommage à nos ancêtres et à ce que nous sommes devenus.

évolution de l'homme

 

Evolution de l'homme

 

Evolution de l'homme

 

Evolution de l'homme

 

Evolution de l'homme

 

Evolution de l'homme

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour continuer.

Publié par Mélaine le 24 Sep 2018
 
0