Sa tenue jugée « excitante pour les garçons », cette collégienne est obligée de porter ce jean sale et dépareillé…

Le jour de la rentrée, cette petite collégienne rentre chez elle dans la mauvaise tenue.

C’est un cas de sexisme ordinaire qui vient de se produire dans un collège. Une petite fille est rentrée chez elle après l’école, mais sa maman ne l’a pas reconnue. En effet, elle portait un jean très sale, alors que le matin même, elle était partie de chez elle vêtue d’un joli short. Selon la mère de famille, le collège aurait « prêté » un jean très sale à la petite fille, parce que son short a été jugé trop provocant : « ça existe les garçons » aurait répondu l’école à la petite fille.

 

Un cas de sexisme ordinaire ?

Lorsqu’elle a vu sa fille de onze ans débarquer avec un jean très sale, la maman n’en a pas cru ses yeux. Aussitôt, la maman s’est renseignée sur le règlement de l’école. Sur Twitter, elle raconte la mésaventure de sa fille :« tous les élèves doivent porter une tenue propre et décente et proscrire les tenues négligées ou provocantes », lit-elle sur le règlement, pointant du doigt notamment l’état catastrophique du jean qui a été donné à sa fille en l’échange de son short « propre et pas provocant. »

 

« Quand allons-nous éduquer les garçons et arrêter de brimer les filles ? »

Sur Twitter, la maman a reçu de nombreux messages de soutien. D’autant plus que les garçons ne sont pas sanctionnés pour porter un bermuda. En réponses, la mère de famille a pu lire :« ce genre de chose ne changera malheureusement jamais. Je ne vois pas en quoi la tenue de ta fille est provocante. On vit au 19ème siècle avec ce genre de remarque… » Pour en savoir plus, regardez la vidéo en haut de l’article ! Que pensez-vous de cette histoire ? Selon vous, est-ce un cas de sexisme ordinaire ?

Le lycée refuse cette enfant en short

 

 

 

 

En savoir plus sur : - -

Publié par Charlotte Z. le 06 Sep 2018
0