« Je m’en bats le clito » : le compte Instagram qui brise les tabous sur la sexualité féminine !

Un nouveau compte Instagram vient de voir le jour. Intitulé « Je m’en bats le clito« , il donne, de façon décomplexée, la parole aux femmes. Et ça fait du bien !

 

Un compte Instagram décomplexé

Parce que nous, les femmes, ne pouvons pas nous en battre les c****, sachez qu’au moins, on peut s’en battre le clito.

 

Je m’en bats le clito est un compte Instagram qui donne la parole aux femmes. On peut y prendre la parole sans le moindre tabou. Notamment en ce qui concerne la sexualité. Et avec près de 34 000 abonné.e.s, on se régale de ces témoignages qui nous rappellent que, non, nous ne sommes pas seules. 

 

>>À lire aussi : Le sexe et les Français : quelle est la région de France la plus coquine !

 

Gynécologues, réactions des hommes face à nos règles, capotes que Monsieur refuse de mettre, anecdotes que nous avons toutes vécues. Je m’en bats le clito, c’est un mélange de tout ça. Un mélange qui libère !

 

Le compte Instagram qui libère la parole des femmes sur la sexualité !

Nous, on a ri ! En fait, nous ne sommes pas seules du tout à vivre des situations incongrues, ces moments de solitude extrême. Sans détours, sans poésie, des mots parfois crus mais toujours criants de vérité.

 

Voici quelques exemples :

 

J’assume, je fais partie de la team dominée au lit mais pas dans la vie. Du genre je suis impulsive, j’ai un fort caractère, je ne me laisse pas faire mais j’adore qu’on me tire les cheveux et j’ai un petit penchant pour les menottes.

 

Quand t’as le malheur de tousser ou d’éternuer quand il a fini en toi. Expulsion de spermatozoïdes dans 3,2,1 … Go partez !

 

Les (trop) grosses bites, putain. C’est chaud ça aussi ! Tu tâtes, il bande même pas que tu as déjà envie de pleurer. 3 jours après ton vagin pleure toujours.

 

Azy ! Arrête de me lécher comme si j’étais un Cornetto.

 

Les pets vaginaux c’est tout ou rien. Soit c’est le fou rire assuré pendant 10 minutes et c’est reparti, soit c’est le genre de plan qui pourrait même faire débander un mec sous viagra.

 

Tu vois, quand je suis en train d’avoir un orgasme, pas la peine de t’exciter sur mon clito. Là je suis au max. Ça fait mal en fait. Not agréable du tout, du tout, du tout.

 

View this post on Instagram

On ne devrait pas avoir la boule au ventre en allant chez le gynécologue. Vraiment pas. Pleurs, douleurs extrêmes et traumatismes post interventions ne sont pas censés faire partie du décor non plus. Si des ongles longs ça latte je vous laisse imaginer le combo gagnant : spéculum, Bétadine, sérum phy + insertion d’une caméra. L'hystéroscopie est un examen qui permet de visualiser l'intérieur de l'utérus, grâce à l'introduction d'un hystéroscope (tube muni d'un dispositif optique) dans le vagin puis au travers du col de l'utérus, jusqu'à la cavité utérine. C’est une pratique qui peut être réalisée sous anesthésie locale ( je dis ça, je dis rien ). #violencegynecologique #gynecologue #jemenbatsleclito

A post shared by jemenbatsleclito (@jemenbatsleclito) on

 

View this post on Instagram

Tu étais où avant au juste ? #jemenbatsleclito

A post shared by jemenbatsleclito (@jemenbatsleclito) on

View this post on Instagram

Sur les Vélib c’est la même hein. #jemenbatsleclito

A post shared by jemenbatsleclito (@jemenbatsleclito) on

View this post on Instagram

Yep, true story. #jemenbatsleclito

A post shared by jemenbatsleclito (@jemenbatsleclito) on

View this post on Instagram

Doux Jésus. #jemenbatsleclito

A post shared by jemenbatsleclito (@jemenbatsleclito) on

 

Et tant d’autres … Alors si vous aussi vous vous en battez le clito, rendez-vous sur Instagram !

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 01 Déc 2018
 
0