LivingPackets présente son colis connecté, réutilisable mille fois

Une autre invention phare présentée au CES 2020, le salon de l’électronique à Las Vegas : le colis connecté réutilisable mille fois. C’est une start-up française, LivingPackets, qui propose cette box électronique protectrice de l’environnement. Découvrez ce modèle dans la vidéo ci-dessous :

À Lire aussi : 4 montres connectées en solde pour (vraiment) tenir ses bonnes résolutions en 2020

LivingPackets est une start-up nantaise et elle vient de proposer un concept innovant et écologique pour le e-commerce. Elle a mis au point un colis connecté qui a plusieurs fonctions : être réutilisé et permettre de suivre sa livraison en temps réel. Cela permettrait de remplacer une partie des 400 millions de colis du e-commerce qui gravitent en France chaque année. Commander sur Amazon, Zalando ou Le Bon Coin représente l’exploitation d’un milliard d’arbre par an. De quoi se laisser convaincre par ce nouvel appareil.

Le colis connecté permet de surveiller sa livraison

LivingPackets propose une solution pour suivre sa livraison et surveiller l’état de son bien, voire éviter le vol ou la casse. « The Box », comme l’a nommé la start-up, est équipée de capteurs capable d’alerter en cas d’ouverture ou de fermeture du colis. Il prévient aussi si le colis s’abime à cause de l’humidité ou de choc. Une mini-caméra interne peut photographier l’objet pour servir de preuve en cas de litige. Pas besoin de papiers bulle ou de polystyrènes, ils sont remplacés par une mousse intérieure qui maintient l’objet. Le colis est également géolocalisable grâce à une étiquette électronique, le client peut alors suivre le parcours pas à pas de sa commande.

« The Box » est réutilisable mille fois

Tous les capteurs demandent de l’énergie. C’est la condition qui définit le nombre d’utilisation et aussi la limite. La start-up estime à mille utilisations possibles de chaque boite. Une fois arrivées en fin de vie, les box seront recyclées. Cette solution apparaît néanmoins efficace pour réduire fortement le nombre de cartons, jetés à chaque livraison. « Il s’agit avant tout d’un emballage en libre circulation. Pour chaque trajet effectué, l’expéditeur paie deux euros, soit l’équivalent d’un colis classique pour notre poids limite de 5 kilos » , explique Stéphane Lerays, directeur commercial et porte-parole de l’entreprise, à BFM Tech. LivingPackets s’apprête à démarcher les entreprises de e-commerce pour les inciter à utiliser leur paquet. Orange a déjà testé le produit pour certaines de ces LiveBox et espérons que les autres suivront.

À Lire aussi : Sony en dévoile un peu plus sur la PlayStation 5 avec le futur logo

En savoir plus sur : - - -

Publié par Romane le 14 Jan 2020
0