Un faon à deux têtes à été découvert et analysé par les scientifiques ! (vidéo)

Le mystère du faon à deux têtes

La nature peut nous réserver de drôles de surprises parfois. Et là, elle nous offre une découverte des plus insolites ! Il y a deux ans, en mai 2016, un homme avait découvert un faon à deux têtes sans vie dans une forêt du Minnesota. L’écologiste Gino D’Angelo, travaillant à l’Université de Géorgie avait même affirmé : « C’est incroyable et extrêmement rare ». On sait, vous allez nous dire que l’information date d’il y a 2 ans. Oui, mais aujourd’hui les scientifiques ont fait de nouvelles avancées ! En effet, lors de sa découverte, l’animal a été préservé et congelé afin d’avoir des réponses plus précises dans l’avenir. Et aujourd’hui, les réponses sont là !

 

Les scientifiques ont procédé à de multiples examens et ont découvert différentes informations au sujet de l’animal. Tout d’abord il s’agit de « deux jumelles conjointes« . Et cet animal serait le premier faon « de son espèce » a être arrivé au terme de la naissance. En effet, selon les scientifiques, tous les faons à deux têtes connus par l’Homme sont morts dans le ventre de leur mère.

 

Si vous souhaitez découvrir le corps et la radio de ce faon, vous pouvez aller voir notre vidéo juste au-dessus !

 

Une curieuse découverte

En 2016, le faon aurait été découvert dans une position tout à fait naturelle et totalement propre. Ce qui signifierait que malgré sa mort, la maman a tout de même pris soin de son bébé avant de partir.

 

Lorsque les scientifiques ont analysé l’animal, ils ont découvert que les deux femelles n’avaient aucune chance de survire. En effet, l’entièreté du corps était bien trop mal formé. Les intestins, le foie, beaucoup d’organes se trouvaient dans un piteux état. Mais le plus impressionnant reste ces deux découvertes… Quand ils ont ouvert le corps du faon, les scientifiques ont remarqué que l’animal avait deux coeurs distincts et parfaitement séparés ! De plus, lorsqu’ils ont fait une radio, ils ont constaté aussi que le pauvre faon avait une colonne vertébrale qui se séparait en deux colonnes à partir du cou ! Et les images sont vraiment impressionnantes !

 

« Leur anatomie indique que les faons n’auraient jamais pu être viable », selon Gino D’Angelo. Une curieuse découverte qui, selon les scientifiques, reste très rare.

 

Source : Science Alert

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Jeanne Tilly le 21 Mai 2018
0