Strasbourg : mise en garde à vue pour des tupperwares Ikea !

C’est l’histoire insolite du jour. Celle d’une jeune strasbourgeoise qui a eu le malheur d’oublier de scanner les couvercles de ses tupperwares Ikea et qui finit … En garde à vue !

 

Une étourderie à IKEA qui coûte cher !

C’est sur Twitter qu’Emilie, une jeune strasbourgeoise, a raconté sa mésaventure au magasin Ikea de Strasbourg, ce mardi 9 octobre.

 

Le récit débute à la caisse automatique du magasin où la jeune fille et son père scannent leur 4 tupperwares en verre. Une fois le paiement effectué, ils sortent du magasin lorsqu’un vigile les interpelle. Il leur explique alors qu’ils ont mal scanné leurs articles et que, procédure oblige, il devait les arrêter.

 

Par étourderie, le père et sa fille avaient, en effet, oublié de scanner les couvercles, vendus à part, de leurs boîtes. Ils demandent donc s’ils peuvent retourner les payer.

 

Le vigile répondra que pour cela, il doit appeler le directeur du magasin. Celui-ci estimera qu’ils ont volontairement voulu voler le magasin. La pression monte lorsque le papa de la jeune fille refuse de signer une déposition de vol.

 

 

Un « vol à l’étalage organisé à plusieurs » à IKEA

La police, appelée par le directeur, se voit donc dans l’obligation d’embarquer les deux clients pour « vol à l’étalage organisé à plusieurs« .

 

Traités comme de véritables voleurs, ils seront emmenés dans deux fourgons séparés avant de finir dans deux cellules différentes. La garde à vue débute. Elle est prévue pour durer 24 heures. 

 

Au bout de deux (longues) heures, une femme du commissariat comprend qu’elle n’est pas face à un crime organisé. Elle appellera la juge pour qu’ils soient libérés le plus rapidement possible. Mais l’affaire ne s’arrête pas là !

 

Ikea présente ses excuses

Contacté par le HuffPost, Ikea dira avoir « bien été informé de l’incident du 1er octobre au magasin de Strasbourg. Nous regrettons sincèrement la situation, présentant nos excuses et nous engageons à retirer notre plainte contre cette jeune femme et son père. Ikea France tient toujours à privilégier le dialogue ».

 

Privilégier le dialogue ? 

Emilie, dans un dernier Tweet, leur répondra que :

« Merci d’avouer vos torts, cependant la plainte (de ce que j’ai compris) est enlevée depuis lundi soir, lorsque nous avons été jugés innocents. Si vous privilégiez autant le dialogue, ce thread n’aurait jamais existé ».

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Mélaine le 13 Oct 2018
0