Ce que fait ce chat depuis que son maître a quitté la maison pour étudier est totalement bouleversant…

Nos animaux nous aiment-ils ?

On aime nos animaux, cela ne fait aucun doute. Mais sommes-nous vraiment sûrs qu’ils nous aiment également en retour ? Si toutefois vous vous posiez encore la question, alors cette vidéo devrait très rapidement remettre les choses en ordre. Oui : nos animaux nous aiment très fort et ils le montrent à leur façon. Quand ils déposent des petits animaux morts dans les endroits où vous êtes le plus dans la maison. Ou encore lorsqu’ils dorment sur vos affaires et plus particulièrement vos vêtements, qui ont votre odeur… Bref, cela peut se traduire par plein de petites choses que nous ne remarquons même pas au quotidien.

max

Les animaux nous réconfortent

Un peu comme Yuuki, une jolie minette adoptée par Max, 19 ans, dans un refuge animalier de son quartier. À la base, le jeune homme avait pris la décision d’adopter ce chat afin que sa maman ne se sente pas trop seule lorsqu’il partirait dans l’US Navy. Il se disait ainsi qu’en son absence, la petite chatte serait un véritable réconfort pour sa maman. Mais les choses ne sont pas tout à fait passées comme il le pensait. Et pour cause, Yuuki et Max ont développé un profond lien d’amitié. Si bien qu’à la fin, Yuuki préférait clairement Max !

chat

Oui, nos animaux nous aiment !

Quand l’attachement est là, il n’y a plus grand chose que vous pouvez faire pour le briser. C’est quelque chose de magique que ne comprendront jamais ceux qui n’ont pas d’animaux 🙂 Quoi qu’il en soit, Yuuki s’est mise à faire quelque chose de très bizarre en l’absence de Max. Afin de mieux supporter la distance, la petite chatte noire reste durant des heures devant une photo du jeune homme. On peut dire qu’elle l’aime tendrement. Prochainement, la famille de Max a prévu de lui rendre visite et ce petit séjour ne se fera évidemment pas sans Yuuki.

us navy

nos animaux nous aiment

Crédit photo / photo à la une : Erin Nimrichter

En savoir plus sur : - -

Publié par Charlene le 26 Juin 2018