Grâce à une caméra embarquée, nous suivons le grand requin blanc en chasse

Publié par Claire le 04 Avr 2019

Les images sont absolument exceptionnelles. Et pour cause, puisqu’elles nous offrent la possibilité de voir en direct l’évolution du grand requin blanc en train de chasser dans les eaux profondes du sud de l’Afrique.

 

 

>> À lire aussi : Ce grand requin blanc sourit de toutes ses dents face à une caméra…

 

 

 

Le grand requin blanc part à la chasse

Pendant des années, les scientifiques ont essayé de comprendre comment le grand requin blanc pouvait chasser dans les eaux profondes du sud de l’Afrique. En effet, le fond des océans est peuplé d’algues géantes qui étaient considérées comme dangereuses voire inaccessibles pour ce prédateur des mers.

 

 

 

Mais mais grâce à ce dispositif de caméra embarquée, ils se sont rendu compte que leurs hypothèses étaient infondées. « Nous avons appâté les requins avec un leurre en forme de tête de thon ou de phoque, et quand un requin s’approchait, on utilisait une perche pour attacher la balise sur l’aileron ». L’appareil nous livre donc des images impressionnantes de ce trajet qu’emprunte le squale pour partir à la chasse. En effet, dans cette région, ils sont souvent en quête de phoques ou d’otaries puisqu’elles peuplent,  elles aussi, les mers du continent sud-africain.

 

 

>> À lire aussi : Un minuscule bateau se fait attaquer par un requin ! Une vidéo très impressionnante !

 

 

 

grace-a-une-camera-embarquee-nous-suivons-le-grand-requin-blanc-en-chasse

 

Des images impressionnantes du grand requin blanc

Les grands requins blancs sont considérés comme les prédateurs les plus imposants de nos océans. Il faut dire qu’à maturité, ils peuvent atteindre 6 m de long et peser jusqu’à 2,5 tonnes. Au large des côtes africaines, ils se regroupent en hiver pour chasser les otaries à fourrure qui se hissent sur des rochers, proches du littoral.

 

 

 

De précédentes recherches avaient permis de montrer que les squales chassent en pleine mer, de préférence à l’aube et au crépuscule, en nageant dans le fond des océans. Dès qu’ils repèrent une silhouette à la surface, ils foncent sur leur proie pour l’attaquer. Grâce à ce dispositif, les scientifiques peuvent donc en apprendre un peu plus sur les techniques de chasse de ces prédateurs. En plus, l’appareil se détache automatiquement en quelques jours et remonte à la surface pour livrer son contenu extraordinaire.

 

Ça peut vous intéresser :

-> Ces secrets du grand requin blanc qui intéressent la médecine anti-âge

-> Des chasseurs Britanniques utilisent une faille juridique et importent 700 défenses d’animaux

-> La Ligue de Protection des Oiseaux porte plainte contre la France 

-> Un chat attaque un rat mais ça ne se passe pas comme prévu ! Ce rat est un vrai ouf ! (vidéo)

En savoir plus sur : - - - - -