La ministre de l’Agriculture alerte du danger de réaliser le défi tendance de rouler une pelle à une vache

 

On n’aurait jamais cru qu’on allait devoir écrire un jour cela… mais embrasser une vache sur la bouche est devenu un mode en Autriche. Avec ou sans la langue, faire un baiser sur le museau de l’animal et se filmer dans ce moment intime est réellement une tendance, au point que des officiels ont dû communiquer pour alerter la population et leur demander d’arrêter de le faire. Cet acte, plutôt inoffensif d’apparence, quoi que vraiment dégoûtant et perturbant, peut mettre les animaux en danger et les humains. Regardez la vidéo de vaches qui roulent des patins à des humains.

> À lire aussi : Christophe Castaner se fait presque embrasser par un cochon au salon de l’agriculture

Les Suisses, les Autrichiens et les Allemands embrassent des vaches

L’application suisse Castl, une communauté en ligne qui se lance des défis, a challengé ses utilisateurs d’embrasser une vache, leur laissant le choix « avec ou sans la langue », et de se filmer. Le #KuhKussChallenge peut paraitre ridicule, dégoûtant ou complètement idiot, pourtant les internautes germanophones ont trouvé cela drôle. Des dizaines d’Allemands, de Suisses et d’Autrichiens ont traversé les champs pour trouver la vache qui allait les embrasser. Il suffit d’approcher sa tête du museau de l’animal et rapidement la vache curieuse par déployer sa grosse langue pour vous lécher le visage. Et voilà, défi relevé ! D’apparence inoffensif, ce défi est pourtant dangereux pour l’homme et pour l’animal.

> À lire aussi :Elle embrasse ses chiens pendant qu’elle travaille ses abdominaux

Ce défi peut avoir de graves conséquences

Josef Kossler, directeur d’une clinique vétérinaire dans le Tyrol, a donné son avis sur le sujet. Il rappelle que les vaches sont relativement calmes, mais comme tout animal, elles peuvent avoir des réactions imprévisibles. Quant aux vaches qui ont des petits, si on s’approche d’eux, elles peuvent devenir dangereuses. Josef Hechenberger, président de la Chambre de l’agriculture du Tyrol s’est exprimé : « Le fait que nos animaux puissent être utilisés comme des objets tendances sur les réseaux sociaux et questionnable. Surtout, qu’il peut y avoir des blessés .» Au plus la tendance prend, au plus l’information remonte aux oreilles des officiels et maintenant, c’est à la ministre de l’Agriculture autrichienne, Elisabeth Kostinger, de mettre en garde la population. « Ce genre d’actions sont des idioties dangereuses. Je ne montre pas la moindre compassion pour ce genre de choses. Les pâturages ne sont pas des zoos. » Il y a 3 mois, un fermier autrichien a été condamné suite à la mort d’une randonneuse qui a traversé un pâturage et qui a été tuée par l’une de ses vaches. Il a été condamné à verser 180 000 € de dommages à la famille ainsi qu’une rente mensuelle de 1500 €.

> À lire aussi : « Ne laissez personne embrasser votre bébé sur la bouche », c’est le message que veut absolument faire passer cette mère en publiant ces photos

Crédits : YouTube/Castl Rocks

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 20 Mai 2019
0