Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

« Ne laissez personne embrasser votre bébé sur la bouche », c’est le message que veut absolument faire passer cette mère en publiant ces photos

Publié par Notre Rédaction le 28 Sep 2015 à 10:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Claire Henderson a eu la peur de sa vie… Sa petite fille Brooke a du être hospitalisée dans un état sérieux et a même été perfusée durant 5 jours. La raison de cette hospitalisation ? Des plaies purulentes apparues sur sa bouche et son visage qui n’étaient autres que de l’herpès simplex.

La suite après cette publicité

 

Avant 3 mois, les enfants n’ont pas les défenses immunitaires nécessaires pour lutter contre ce genre de virus. Brooke a été embrassée sur la bouche par une personne venue lui rendre visite et qui ne portait aucun signe inquiétant. Le lendemain, la petite fille était couverte de plaies et ne pouvait plus s’alimenter car le virus envahit également la cavité buccale.

La suite après cette vidéo

 

La suite après cette publicité

Heureusement, Brooke va aujourd’hui beaucoup mieux mais Claire qui s’en veut beaucoup veut à tout prix faire passer ce message : « Ne laissez personne embrasser un nouveau-né sur la bouche ». Effectivement, lorsqu’on voit les photos de la petite Brooke on comprend vite pourquoi…

 

Le docteur Helen Webberley interrogée par le Huffington Post précise que si dans le cas de Brooke, l’histoire se termine bien, elle s’avère être bien plus dramatique pour certains nourrissons : « Le virus de l’herpès peut provoquer des boutons de fièvres, des lésions génitales ou la varicelle. Ce virus peut être très dangereux pour les nouveaux-nés, et si quelqu’un dans l’entourage est touché par l’infection, il faut faire très attention lors des contacts avec les nouveaux-nés. Si le virus passe dans le sang, il peut arriver au cerveau et provoquer un cas de méningite mortelle ». 

La suite après cette publicité

 

Et comme le précise le médecin : « même si cela ne plaît pas aux visiteurs, il faut limiter le nombre de personnes qui embrassent le bébé ».

herp2

La suite après cette publicité

herp

Source : 7sur7.be

Découvrez aussi : la noyade sèche, un drame trop peu connu chez les enfants

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.