La photo de ce bébé suricate tout timide va vous faire craquer !

C’est un cliché qui est devenu viral sur la toile ! Récemment, le photographe Honky Tong est parvenu à photographier un bébé suricate hyper timide mais qui pourtant, se laisse peu à peu approcher. Avec sa bouille trop mignonne, on dirait une vraie peluche et il ne fait aucun doute qu’il va vous faire craquer ! Découvrez ce cliché incroyable dans la vidéo ci-dessous

>> À lire aussi : On a trouvé le Shiba Inu le plus grincheux du monde

La photo adorable de ce bébé suricate

Dans le parc d’Inokashira de Tokyo, le photographe Honky Tong est parvenu à photographier un bébé suricate qui venait à peine de réussir à marcher. Trop mignonne, la photo montre l’animal hyper timide et surtout, en train de se cacher. Mais peu à peu, il consent à se laisser prendre au jeu et finit par pointer le bout de son nez.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ressemble à une véritable peluche avec sa bouille toute ronde et sa maladresse. Rapidement, le cliché sera diffusé sur la toile et de nombreux internautes tombent sous le charme de cette véritable peluche vivante et de son joli petit minois.

>> À lire aussi : Les meilleures photos de la Corgi Con, vous allez forcément craquer !

Mignon qu’à moitié

Quand ils sont petits, les bébés suricates sont tellement mignons qu’on aurait tendance à oublier qu’ils font partie des mammifères les plus meurtriers envers ses congénères. En tous les cas, c’est ce que révèle une étude scientifique menée par José María Gómez de l’Université de Grenade. « Il est surprenant de voir que des animaux mignons et pacifiques en apparence, comme les suricates, les marmottes et les écureuils, ont un taux élevé de mortalité intraspécifique » explique le chercheur.

En effet, les femelles seraient prêtes à tout pour leur survie quitte parfois, à supprimer la progéniture de leurs concurrentes directes. Il faut dire que ce sont des animaux qui ont l’habitude de vivre dans des contrées particulièrement dangereuses comme par exemple, les plaines désertiques du sud-ouest de l’Afrique. Particulièrement adaptés, ils ont pour habitude de se réveiller pour surveiller le groupe en se dressant à la verticale ce qui leur vaut souvent le surnom de « sentinelles du désert.»

>>>À lire aussi : comment différencier une biche d’un chevreuil ?

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 08 Nov 2019
0