Un plongeur survit à l’attaque d’un requin en le frappant à la tête avec son couteau !

En Nouvelle-Zélande, un plongeur survit à l’attaque d’un requin en le frappant à la tête avec son couteau.

 

 

Un plongeur se fait attaquer par un requin

Kevin Lloyd est un passionné de plongée sous-marine. Mais ce jour-là, son escapade en mer près des côtes nord de la Nouvelle-Zélande risque de lui coûter très cher. En effet, alors qu’il était tranquillement en train de guetter sa proie, il ne s’est pas rendu compte qu’il en était devenu une. Car, non loin de lui, un requin Mako long de 2 m le guette.

 

 

Et d’un seul coup, c’est le choc. Le squale le saisit par la jambe et enfonce ses dents profondément dans la cuisse du jeune homme. Mais, passé la surprise et dans un réflexe de survie, Kevin Lloyd a une réaction tout à fait surprenante. En effet, il se met à attaquer le requin avec son couteau.

 

 

plongeur-survit-attaque-requin

« j’ai commencé à frapper sa tête avec mon couteau. Cela ne lui a pas plu, aussi s’est-il retourné pour saisir mon bras »

 

 

 

Il survit à l’attaque du requin

Alors que le jeune homme est en train de se faire attaquer par un requin, il se met à le frapper à la tête avec son couteau. Interrogé par le journal New Zealand Herald, il explique : « j’ai commencé à frapper sa tête avec mon couteau. Cela ne lui a pas plu, aussi s’est-il retourné pour saisir mon bras ». Mais, bien décidé à s’en tirer, Kévin Lloyd se met à enfoncer ses doigts dans les yeux du requin. Et c’est à ce moment-là que son ami voyant la scène, tire à son tour la queue du prédateur. Acculé, le squale finit par lâcher prise et s’enfuit.

 

 

 

Sans perdre de temps, les deux plongeurs regagnent leur embarcation ainsi qu’un troisième plongeur non loin d’eux. Ils foncent vers les côtes pour se faire soigner. Pour Kévin Lloyd : « j’ai eu de la chance d’avoir un ami à côté de moi, sans lui, cela aurait pu être pire encore. » En effet, pris en charge par l’hôpital, il s’en tire avec une dizaine de points de suture au bras.

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Claire le 18 Déc 2018
0