Sudan, le dernier rhinocéros blanc du nord, s’est éteint à 45 ans (vidéo)

Sudan, le dernier rhinocéros blanc du nord, est décédé à l’âge de 45 ans. L’espèce semble éteinte, même s’il reste encore un mince espoir …

 

Le dernier mâle rhinocéros blanc est décédé ce lundi 19 mars, a déclaré l’ONG qui protégeait l’animal. Dans un communiqué officiel, OI Pejeta annonce : »C’est avec une profonde tristesse que l’OI Pejeta Conservancy et le Zoo Kralové annonçons la mort de Sudan, le dernier rhinocéros blanc du nord, à l’âge de quarante-cinq ans. Il est mort aux Kenya le 19 mars 2018. » Depuis plusieurs années, le zoo et l’ONG OI Pejeta mettaient tout en oeuvre pour protéger Sudan le mieux possible. Des vétérinaires du monde entier travaillaient pour soigner l’animal et sauver l’espèce. Il était très malade depuis de nombreux mois, et souffrait d’infections. Les vétérinaires n’ont pas voulu le faire souffrir plus longtemps et l’ont euthanasié.

 

Le braconnage a tué l’espèce

En 1960, on dénombrait 2360 rhinocéros blancs du nord. Mais le braconnage les a tous exterminés. En 1984, on ne comptait plus qu’une quinzaine d’animaux de cette espèce. Il y a quelques années, la corne de Sudan lui avait été retirée pour empêcher les braconniers de le tuer. Depuis, il était surveillé 24H/24. L’ONG OI Pejeta a tenu a rendre hommage à leur protégé : »nous nous souviendrons de Sudan pour son rôle d’ambassadeur, qui a fait connaitre non seulement le sort des rhinocéros, mais aussi celui de toutes ces espèces en voie d’extinction à cause des activités cruelles de l’homme. »

 

Sudan était le dernier Rhinocéros blanc du nord

Comme on peut le voir dans la vidéo en haut de l’article, il ne reste désormais plus que deux rhinocéros blanc du nord. Et ce sont des femelles. Najin et sa fille Fatu vivent dans le même parc que Sudan. Malheureusement, les nombreuses tentatives de procréation ont toutes échoué … De nombreux chercheurs font ce qu’ils peuvent pour perpétuer l’espèce. Dans la vidéo ci-dessus, on peut voir qu’il existe un mince espoir.

En savoir plus sur : - - -

Publié par Charlotte Zuber le 20 Mar 2018
 
0