Enterrement : Comment organiser des obsèques à prix raisonnable ?

Les obsèques, c’est à la fois déprimant et un casse-tête considérable. Entre le prix des cercueils, du transport et des pierres tombales, certains s’arrachent les cheveux, et le porte-monnaie ne suit pas. Il est de plus en plus possible d’organiser des obsèques à moindre coût.

>> À lire aussi : Une boulangerie sert accidentellement un gâteau au cannabis lors d’un enterrement

Quand organiser des obsèques coûte trop cher

Qu’on y soit préparé ou non, les obsèques, c’est toujours un trou dans le budget. Selon une enquête de l’UFC, le coût d’une crémation est d’environ 4000 euros, contre 3800 pour une inhumation, comme le rapporte 20Minutes. Des prix toujours en hausses, pour la même tristesse pour les familles. Des sommes importantes, qui peuvent créer un réel trou dans le budget lorsque le défunt n’a pas d’assurance obsèques. Mais 20Minutes vous apporte de précieux conseils.

>> À lire aussi : Une femme retrouve son ex-petit ami, prétendu mort, employé dans un restaurant !

Obsèques : surtout pas se précipiter

À chaque décès, les familles du défunt ont tendance à se précipiter pour organiser les obsèques. Mais lorsqu’on est pressé, on ne fait pas toujours attention au prix, qui parfois grimpe rapidement. La première chose à faire selon Michel Kawnik, président de l’Afif, est de se renseigner auprès des établissements de la commune et du département, afin d’obtenir plusieurs devis.

Ne pas mettre de côté l’essentiel

Dans chaque obsèques, il y a des règles à respecter. Richard Féret, directeur général de la Confédération Nationale des Pompes Funèbres et de la Marbrerie, rappelle qu’un véhicule funéraire est indispensable pour le transport du défunt, ainsi qu’un cercueil étanche et un personnel qualifié pour la mise en terre ou la crémation, comme le rapporte 20Minutes. Les autres options sont facultatives. Le corps peut, par exemple, rester chez la famille du défunt jusqu’à l’enterrement.

Des cercueils en carton

Cela vous paraît absurde, et pourtant… Certains proposent de concevoir des cercueils en carton. Une façon écologique de se faire enterrer et brûler. De même, les cercueils sont moins chers, puisqu’ils valent entre 200 et 800 euros, contre 400 euros minimum pour un cercueil en bois. À la fois écologique et abordable, le carton est une matière qui reste un minimum étanche.

Faire don de son corps à la science

C’est aussi une possibilité : donner son corps à la science. Les universités et chercheurs sont toujours en demande de nouveaux corps. Cependant, la famille devra parfois prendre en charge le transport, le reste des frais seront à la charge des bénéficiaires du don.

>> À lire aussi : « Laissez-moi sortir d’ici », hurle le défunt depuis son cercueil au moment de l’enterrer

Publié par Jessy le 01 Nov 2019
0