Tout savoir sur l’acide citrique : 5 astuces pour l’utiliser

Publié par Mélaine le 17 Fév 2019

L’acide citrique. C’est, avec le percarbonate de soude, l’un des grands oubliés du ménage écologique. Et pourtant, son efficacité est redoutable. Voyez plutôt !

 

Acide citrique : késako ?

Son nom peut parfois faire un peu peur. Parce que le mot acide n’est pas vraiment rassurant, faisons le point sur cette poudre surpuissante.

 

L’acide citrique tire son nom du citron. Tout simplement parce que c’est dans cet agrume qu’on le retrouve en grande quantité. Pourtant, il n’est pas présent que dans le citron. Bien au contraire, on le retrouve dans presque tous les organismes vivants, dans les bois, dans les champignons. Son gros avantage ? Il n’est toxique ni pour l’homme, ni pour l’environnement.

 

D’ailleurs, de l’acide citrique, vous en trouvez partout. Mais vraiment partout : sodas, repas préparés. Et pour cause, en cuisine, c’est un agent de conservation et un acidifiant incontournable !

 

Mais là où il nous intéresse le plus, c’est dans le ménage. Parce que oui, il décape !

 

5 utilisations de l’acide citrique

Vous êtes conquis par le vinaigre d’alcool ? Alors vous allez adorer l’acide citrique. Parce que ce petit coquin nous cache bien des choses : c’est un puissant détartrant (mais, vraiment puissant !), il tue la rouille, il nettoie, il est bactéricide et fongicide.

 

Autrement dit, il est super bon pour récurer, de fond en comble.

 

Les détartrages : qu’il s’agisse d’une machine à café (2 cuillères à soupe dans un litre d’eau froide), d’une machine à laver (8 cuillères à soupe dans le tambour puis lancement d’un programme à 90° à vide) ou même du lave vaisselle (4 cuillères, cycle le plus chaud, à vide), l’acide citrique détartre. Plus encore, il viendra tuer les microbes et réduira à néant les champignons. Vos machines sentiront bon, seront désinfectées et ne risquent rien ! Pas de panique pour les joints, ils ne seront pas abîmés.

 

Pour les choses brûlées. Oui : toutes les choses brûlées. Qu’il s’agisse d’un four, d’un fond de casserole … Pour le four, saupoudrez la surface à nettoyer d’acide citrique. Humidifiez avec un peu d’eau chaude, laissez agir, frottez, rincez, résultat impeccable. Pour les casseroles ou poêles en inox, faites dissoudre 2 cuillères  soupe d’acide citrique dans une tasse d’eau chaude puis, faites chauffer quelques minutes la préparation dans votre récipient à récurer puis rincez.

 

La rouille : là, il est incontournable. Magique ! Pour cette fameuse chaise de jardin que vous avez laissée rouiller dehors, tout l’hiver, faites une pâte d’acide citrique et d’eau. Laissez poser puis rincez. Attention : jamais d’acide sur le marbre, l’aluminium ou l’émail. Jamais !

 

Nettoyant multi-surfaces : dissoudre 5 cuillères à soupe dans 1 litre d’eau chaude, frottez la surface à nettoyer, rincez (oui, on rince !) à l’eau claire et admirez.

 

Nettoyage des joints : c’est là qu’il est le plus redoutable. Si vos joints sont noirs, vous pouvez commencer par les frotter avec une pâte eau + acide citrique. Laissez agir et rincez. Pour les rendre blancs, suivez nos conseils en faisant un second lavage, au percarbonate de soude.

 

Vraiment, l’essayer, c’est l’adopter.

 

Et vous ? Utilisez-vous déjà l’acide citrique ? Avez-vous d’autres recettes à nous confier ?

En savoir plus sur : - -

 
0