Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Coca-Cola annonce une mauvaise nouvelle

Publié par Elodie GD le 23 Avr 2023 à 16:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Le patron de Coca-Cola France a tiré la sonnette d’alarme. Selon lui, l’objectif des 90% de bouteilles recyclées d’ici 2030 ne pourra pas être atteint avec de petites améliorations. Il sera nécessaire d’opérer des « transformations en profondeur » .

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Recyclage : une bière à base d’eaux usées fait fureur

Coca-Cola peine à atteindre ses objectifs

Le recyclage du plastique est plus que jamais primordial en cette ère de changement climatique. Seulement voilà, Coca-Cola se heurte à une difficulté : les « améliorations incrémentales » ne suffisent pas à atteindre l’objectif des 90% des bouteilles plastiques recyclées d’ici 2030.

La suite après cette publicité

« Il faut faire un saut de performance dans la collecte » , a déclaré François Gay-Bellile, PDG France de la CCEP, l’embouteilleur de Coca-Cola et ses marques (Fanta, Tropico…). Aujourd’hui, le chiffre stagne : « Seules 60% des bouteilles plastiques sont actuellement collectées en France. On est arrivé à un palier de performance » , a-t-il ajouté.

« Notre priorité est d’améliorer la collecte » , continue François Gay-Bellile. Il a également précisé que le manque de « matière » plastique ne permettait pas au groupe d’atteindre son objectif de « 100% de recyclage « , contre 44% aujourd’hui.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Coca-Cola : terrible nouvelle pour les Français

La consigne, un « levier » envisageable ?

Actuellement, Coca-Cola utilise 950 millions de bouteilles par an. Parmi elles, seules les petites de 50cl sont à 100% en « rPET », du recyclage du PET (polytéréphtalate d’éthylène, l’un des plastiques les plus utilisés au monde).

La suite après cette publicité

« La France est l’une des dernières de la classe en matière de collecte de déchets«  , estime François Gay-Bellile. En effet, le manque de matière plastique a contraint l’usine Plastipak à s’arrêter « près d’un mois » l’année dernière.

« Aujourd’hui, nous importons 10 à 20% de notre PET. C’est dommage, surtout quand on voit que les bouteilles en plastique finissent à l’incinérateur » , analyse François Nicolas, directeur de l’unité, leader du plastique recyclé en France.

Afin d’avancer vers l’objectif, François Gay-Bellile estime que la consigne des bouteilles plastiques pourrait être « un levier ». « Tous les pays qui y sont passés dans le Nord de l’Europe sont actuellement à plus de 90% de bouteilles plastiques collectées » , rappelle-t-il.

La suite après cette publicité

>> A lire aussi : Elle se met du Coca-Cola dans les cheveux… le résultat est bluffant !