Le Royaume-Uni devient le premier pays au monde à déclarer l’urgence écologique et climatique

Publié par Elisa le 03 Mai 2019

Suite à la proposition du parti travailliste, le Parlement britannique a proclamé mercredi 1er mai l’urgence écologique et climatique.

climat

Crédits: Alberto Pezzali

>> A lire aussi: 12 millions d’hectares de forêts tropicales ont disparu en 2018, une nouvelle inquiétante pour notre planète

Un premier état d’urgence climatique déclaré

C’est historique. Le Parlement britannique a déclaré l’urgence écologique et climatique ce mercredi 1er mai, faisant du Royaume-Uni, le premier pays à prendre une telle mesure. C’est sur la proposition du parti travailliste, que les membres de la chambre commune ont voté ce texte. « Nous n’avons pas de temps à perdre. Nous vivons une crise climatique qui va s’emballer jusqu’à devenir dangereusement hors de contrôle, sauf si nous prenons des mesures rapides et drastiques dès maintenant. » , a déclaré le leader travailliste, Jeremy Corbyn.

londrès

Des membres du groupe Extinction Rebellion, mardi 2 mai à Londres. / Crédits: Daniel Leal-Olivas/AFP

>> A lire aussi: On vous présente sept inventions écologiques qui pourraient sauver la planète !

Des actions pour la planète

Ce vote fait suite à une série d’actions de désobéissance civile organisées par le mouvement Extinction Rebellion au mois d’avril. Pendant onze jours, les militants se sont appropriés les rues de Londres pour dénoncer l’inaction des gouvernements face à la crise environnementale. « Tell the Truth » (dites la vérité) est l’une de leur revendication, revendication qui a d’ailleurs été en partie satisfaite le 1er mai. « Nous devons maintenant stopper l’érosion de la biodiversité, aller vers zéro émissions de carbone d’ici à 2025 et créer une assemblée citoyenne » ,  a publié Extinction Rebellion sur Twitter. La commission britannique a publié un rapport sur le changement climatique ce jeudi 2 mai. Il recommande au gouvernement d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Le texte suggère une révolution industrielle verte et des changements importants dans le domaine de l’agriculture et des transports. « Les actions individuelles ne sont pas suffisantes. Nous avons besoin d’une réponse collective qui responsabilise les gens, au lieu de les blâmer s’ils n’achètent pas du papier toilette recyclé coûteux ou la nouvelle Toyota Prius. » conclut Jeremy Corbyn.

>> A lire aussi: À quoi ressemblera la planète en l’an 2100 ?

En savoir plus sur : - -

 
0