Hospitalisée pendant sa grossesse, cette femme a failli ne pas pouvoir se marier. Mais son futur époux a eu la plus belle des idées…

Les hôpitaux sont souvent signe de mauvaises nouvelles. Malgré tout, certaines histoires sont belles, et nous donnent envie de vous les raconter. Alors qu’une femme enceinte est bloquée à la maternité de l’hôpital de Calais, elle et son mari décident de se marier, ne souhaitant pas repousser la date de leur mariage.

>> À lire aussi : L’Église catholique est sur le point de mettre fin au célibat des prêtres et d’accepter leur mariage, en Amazonie

Pas de château, pas d’église et pas de mairie mais… Un hôpital

Alors qu’une femme est contrainte d’être hospitalisée au deuxième trimestre de sa grossesse, elle et son mari doivent repousser leur mariage, prévu le samedi 9 novembre. Le couple a finalement trouvé une solution, et les deux amoureux se sont mariés dans « une chambre de la maternité de l’hôpital de Calais » samedi dernier, comme le rapporte 20 Minutes. Alors que la jeune femme de 30 ans était dans l’obligation de rester à l’hôpital pour ne pas mettre sa vie et celle de son bébé en danger, cette dernière a demandé de l’organiser dans la chambre de l’hôpital, explique l’AFP dimanche dernier.

>> À lire aussi : Cette femme buvait 20 canettes de RedBull par jour : quand elle est arrivée à l’hôpital, les médecins ont fait une incroyable découverte !

Pas autant d’invités que prévu

Finalement, il n’y aura ni grande réception, ni long discours de Monsieur le Maire. Le couple a réussi à organiser son mariage en petit comité dans la chambre de l’hôpital. « Nous avons sollicité l’état-civil qui nous a adressé au procureur, et le procureur a accepté, compte tenu des circonstances » expliquent alors les époux. Une condition cependant : selon l’article 75 du Code civil, le mariage doit être public, et donc « la porte de la chambre reste ouverte » . Parmi tous les invités prévus, seule une poignée ont pu assister à la cérémonie, notamment les témoins et l’adjointe au maire, Patricia Basset.

Alors que les soins palliatifs sont souvent témoins de mariage, il en est autrement pour le service de la maternité. Mais puisque Noël arrive, nous pouvons toujours croire à des petits miracles.

>> À lire aussi : Drogue, hôpital psychiatrique, dépression : ces choses que vous ne savez pas sur la géniale Blanche Gardin (vidéo)

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Jessy le 12 Nov 2019
0