Un bras électronique résout un Rubik’s Cube en 3 minutes grâce à une intelligence artificielle qui apprend de ses erreurs

Des petits génies en tous genres, capables de résoudre un Rubik’s Cube les yeux fermés, la tête à l’envers, sous l’eau ou dans l’espace, on avait déjà tout vu. Mais si maintenant même les robots sont capables de le faire, il est grand temps qu’on s’y mette. Cette vidéo a été partagée par des scientifiques qui travaillent sur le développement de l’intelligence artificielle. Dans la vidéo, on peut voir un bras électronique qui résout un Rubik’s Cube en faisant tourner le casse-tête entre ses doigts avec beaucoup de dextérité.

> À lire aussi : Cet homme se créé lui même un bras bionique articulé (vidéo)

Un bras électronique est capable de résoudre un Rubik’s Cube

Il faut à peine 3 minutes à ce robot pour terminer le plus célèbre des casse-têtes. Le logiciel qui fait fonctionner les doigts de ce bras électronique est conçu avec une logique d’essai-erreur. Cela veut dire que la machine finit par apprendre toute seule de ses erreurs et analyse chacun de ses mouvements, jusqu’à ce que les facettes colorées soient parfaitement alignées sur chaque face du cube. Le bras électronique a été conçu par la Shadow Robot Company et le logiciel a été mis au point par OpenAI.

> À lire aussi : Il résout un rubik’s cube les yeux bandés (vidéo)

L’ordinateur a appris à faire le casse-tête en apprenant de ses erreurs

Ce qui est incroyable, c’est que le logiciel du bras a appris tout seul comment y arriver. Grâce à une système d’auto cotation, l’ordinateur s’attribue des points à chaque fois qu’il réussit une manœuvre et arrive ainsi à progresser. La première fois que le cube a été posé dans la main, l’ordinateur ne savait même pas quoi faire avec. Puis, en voyant que les rangées pouvaient bouger et que ce geste rapportait des points, il a commencé à apprendre à manipuler et appréhender le cube. Au fur et à mesure, l’ordinateur a cherché à aligner les couleurs, et ce de plus en plus vite. Bien entendu, l’appareil a été programmé pour que les actions faites avec le cube correspondent à une cotation graduelle, jusqu’à ce qu’il comprenne que le but est de remplir chaque face d’une seule couleur. En plus de l’intelligence du programme, il a également fallu travailler sur la dextérité et l’habileté du robot. Les créateurs pensent qu’ils seront capables d’inculquer au robot comment il pourrait apprendre par lui-même à plier des origamis et qui sait, il pourrait un jour servir dans l’industrie.

> À lire aussi : Un jeune homme bat le record du monde de Rubik’s Cube en seulement 4.59 secondes ! (vidéo)

Crédits : OpenAI

Publié par Nicolas F le 20 Oct 2019
0