Fraude au baccalauréat, voici les pires façons de tricher !

Alors que les bacheliers viennent d’entamer leur premier jour d’examen avec l’épreuve de philosophie, on vous propose un petit sujet sur la fraude pendant le Baccalauréat.

La fraude au Baccalauréat c’est passible de 5 ans d’interdiction de passer des examens, y compris le permis de conduire, elle peut aussi résulter de quelques milliers d’euros à payer ou d’années de prison à faire. De quoi ne plus avoir envie de tricher. Et pourtant ! Si certains tenteront la méthode la plus répandue, celle de chercher les réponses sur internet grâce à leurs smartphones bien planqués dans leur trousse, ou encore d’intégrer les formules de mathématiques dans la calculette, d’autre ont une imagination sans limite pour décrocher l’ultime papier qu’est le Baccalauréat. Parmi ces tricheurs hors pairs, nous avons entre autre :

« Le collectionneur de papier brouillon » : Sa technique à lui c’est récupérer toutes les couleurs existantes de papier de brouillon, rédiger chez lui ses cours en autant d’exemplaires qu’il existe de couleurs de papier brouillon et le jour de l’épreuve il n’a plus qu’à sortir la bonne couleur de sa poche, la mélanger avec les autres feuilles et le tour est joué.

BAC BLANC

« Le geek supersonique » : C’est en Chine que se produit ce genre de phénomène. La pression est telle que les élèves sont parfois poussés à trouver des systèmes hallucinants ! Dotés de lunettes dans lesquelles ont été inclues une mini caméra et par le biais d’une oreillette placée dans un pull, le bachelier peut donc entendre les réponses d’une personne extérieure qui visionne le sujet grâce à la caméra. Encore plus ingénieux, certains possèdent une bouteille d’eau où plusieurs écrans y sont intégrés dans le fond avec en plus des récepteurs microscopiques placés dans les oreilles. Ou mieux encore, des mini téléphones qui émettent des réponses grâce à des vibrations ressenties directement dans le crâne.

google-glass1

« La tricheuse familiale » : Dans un lycée de Paris l’année dernière, une mère âgée de 52 ans a voulu « remplacer » sa fille lors de l’épreuve d’anglais. Malheureusement pour elle, malgré qu’elle se soit bien déguisée, elles n’ont pas réussi leur coup et se sont faites arrêter.

le-parcours-de-vos-parents-auraient-un-lien

« Le tatoué fou » : L’un des candidats du Baccalauréat 2004 a trouvé une excellente idée (ou pas) pour avoir une bonne note. Il s’est fait inscrire sur le bras ses formules de physique-chimie. Au final, il s’est fait attrapé, interdiction de passer des épreuves et contraint de garder à vie les formules sur son bras.

Pacman-tattoo

Suite page 2

Publié par Eloise le 16 Juin 2014
0