Ils organisent une séance photo en famille mais quand ils reçoivent les clichés, ils sont terrifiés !

Dans le Missouri, les Zaring contactent une photographe pour un shooting photo en famille. Jusque-là, tout va bien. Mais quand la famille reçoit les photos retouchées, c’est la stupéfaction ! Un bon gros ratage. Voyez ces clichés dans la vidéo ci-dessous.

Photo en famille

L’histoire s’est déroulée en 2018. Pour cette séance photo, la famille Zaring avait prévu de poser au Forest Park de St Louis, dans un très beau cadre. Les parents, Pam et Dave, et les enfants, Cade et Connor, ont d’ailleurs passé un très bon moment. Mais lorsque Pam et Dave reçoivent les photos retouchées, c’est la catastrophe ! Les photos ont été renvoyées par une professionnelle de la photo, qui a fait son travail (ou du moins essayé) contre la modique somme de 250 euros. Quand on voit le résultat final, c’est peut-être un peu cher… vous ne trouvez pas ?

La famille a assuré que ce n’était pas « un fake« . Pam, la mère de famille, a ensuite déclaré : « Mes enfants étaient vraiment perplexes. Ils disaient qu’ils ressemblaient à des bonhommes Lego« . Comme vous pouvez le voir plus haut, les visages sont lissés vulgairement et le rendu est très grotesque !

A lire aussi >>> Elle supprime les retouches photos sur les images de mode !

Des retouches ratées qui font le buzz

Alors que la famille Zaring a partagé cette expérience folle sur Facebook le post est en l’espace de quelques heures seulement devenu viral. En effet, Pam et Dave ont cumulé de nombreux likes et partages (plus de 300.000), mais aussi beaucoup de commentaires. Certains internautes étaient indignés, quand d’autres étaient très amusés. La photographe, elle, a expliqué que son professeur ne lui avait pas appris à faire des retouches correctes. Elle est tout de même devenue célèbre… malgré elle. La morale de l’histoire ? N’abusez jamais de Photoshop…

A lire aussi >>> Découvrez les meilleures retouches photos du roi du détournement : à mourir de rire !

Publié par Quentin le 20 Nov 2020
0