Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

En cavale, un trafiquant livre des fleurs à la juge lors de son audience

Publié par Léa Lecuyer le 02 Fév 2023 à 14:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce 20 janvier dernier, une juge s’est vue livrer des fleurs accompagnées de chocolats de la part d’un narcotrafiquant en cavale alors qu’elle présentait les condamnations.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Attention, voici comment s’y prennent les pickpockets pour voler leurs victimes dans les ascenseurs (VIDEO)

La suite après cette vidéo

En pleine fuite, le chef d’un trafic de dr*gue a pourtant fait preuve d’audace. Lors de son procès, l’homme à la tête du réseau de livraisons « CaliTerTer » n’a pas hésité à narguer la juge avec une petite surprise. Il avait chargé un intermédiaire de remettre des fleurs et des chocolats à la présidente du tribunal. Une scène improbable que relate Le Parisien.

Pendant que la juge exposait la liste des peines encourues, un homme s’est levé et s’est dirigé vers elle pour lui livrer un bouquet de roses rouges et blanches ainsi qu’une boîte de chocolats. Il aurait également crié : « Merci pour les 500 000 euros d’amende ». En effet, le narcotrafiquant avait déjà été condamné à une amende selon Le Parisien.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Une femme découvre que son mari présumé mort depuis 18 ans a en fait refait sa vie !

Une juge reçoit des fleurs d'un trafiquant de drogue.

Un geste qui ne passe pas

La suite après cette publicité

Ce n’est pas tant les fleurs et les chocolats qui ont fait ruer dans les brancards. Le narcotrafiquant en cavale avait également prévu une petite carte où il était écrit : « Merci pour les 500 000 euros d’amende ». Un geste qui a alors été qualifié d’inadmissible.

L’homme qui a effectué la livraison a donc été arrêté et mis en garde à vue au commissariat du 17e arrondissement. Il a indiqué aux enquêteurs avoir été payé par des inconnus pour transmettre ce message et ces cadeaux à la juge en pleine audience. Il aurait ensuite été jugé en comparution immédiate et aurait récolté cinq mois de prison avec sursis.

À lire aussi : Dans un avion, il urine sur une passagère, la compagnie écope d’une amende

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.