Un homme vivait dans son placard et portait ses vêtements

Publié par Nicolas F le 09 Fév 2019

Maddie, une étudiante universitaire américaine, pensait devenir folle. Dans son studio, elle voyait disparaitre un objet par-ci, un vêtement par-là. Elle pensait voir des objets changer de place quand elle rentrait des cours, jusqu’au jour où elle a entendu des petits bruits provenir de sa garde-robes. En ouvrant la porte de son placard, elle a découvert un homme de 30 ans, qui y vivait – depuis combien de temps ? – et qui portait ses vêtements. Regardez la vidéo pour découvrir à quoi ressemble cet intrus qui vivait dans sa garde-robes et qui semblait inoffensif.

Elle pensait qu’un fantôme hantait son appartement

Maddie pensait devenir folle et se mettait même à croire aux fantômes. Elle sentait parfois une présence et surtout, elle était persuadée que des petites choses bougeaient chez elle durant son absence. Elle vit en colocation dans un quartier résidentiel pour étudiants, aux abords du campus de l’Université de Caroline du Nord, où elle étudie. Elle n’avait pourtant jamais remarqué de signe d’effraction, jusqu’au jour où elle a entendu des petits bruits provenir de sa garde-robes. « J’ai entendu des grattements dans le placard, comme ceux d’un raton-laveur ». Maddie a courageusement demandé : « Qui est là ? ». Et là, étonnamment, une petite voix a répondu : « Moi ! ».

 

Elle découvre un homme qui vit dans son placard

L’homme qui lui a répondu timidement, ajoute : « Oh, et je m’appelle Drew ». C’est à ce moment-là que Maddie a ouvert la porte et a découvert un trentenaire, recroquevillé au fond de l’armoire. « Il portait mes vêtements ». Visiblement inoffensif, Maddie s’est tout de même encourue d’appeler la police et l’a gardé occupé en lui proposant d’essayer des bonnets et des casquettes, le temps que les autorités arrivent. Identifié comme Andrew Clyde Swofford, l’homme a été arrêté et placé en détention provisoire. Si l’homme semble être coopératif et non violent, les charges à son encontre sont lourdes. Il est accusé d’avoir pénétré dans un domicile sans si être invité, de vol d’identité, de vol, de possession de biens volés et il aurait manqué de se présenter à des audiences devant la justice. Pour le gestionnaire de ces logements, l’heure est grave. Les jeunes étudiantes qui habitent le quartier veulent toutes déménager, car en décembre dernier, dans les mêmes logements, deux hommes ont été pris en flagrant délit de trainer à l’intérieur de l’une de ses maisons, sans aucune raison. A l’époque, tous les loquets avaient été changés.

intrus vit dans son placard

Crédits : WHNT19

En savoir plus sur : - -