Des millions de criquet envahissent les rues en Inde ! Spectaculaire !

En Inde, ça sonne un peu comme un fléau de fin du monde ! Actuellement, une invasion de criquets pèlerins est en train d’envahir plusieurs districts et laisse craindre le pire pour les récoltes. Découvrez les images incroyables de cette invasion sans précédent en vidéo :

>> À lire aussi : La vidéo choc d’un frelon asiatique qui tue une souris en quelques secondes ! (vidéo)

Inde : une invasion de criquets pèlerins

L’Inde tire la sonnette d’alarme ! En effet, depuis plusieurs jours maintenant, le pays est envahi par des criquets pèlerins. Pour le moment, ils se concentrent au niveau du nord-ouest du pays et sur environ la moitié des 33 trois districts. Mais déjà, le pire est à craindre. En effet, il semblerait que ce soit la « pire invasion » depuis 27 ans !

Car si ces petites bêtes sont complètement inoffensives pour l’homme, c’est un peu différent au niveau de l’agriculture… En effet, elles raffolent des graines, des bourgeons, des fruits… et laissent derrière elles, un champ de ruines. « Un petit essaim de criquets pèlerins mange en moyenne autant de nourriture en une journée qu’environ 10 éléphants, 25 chameaux ou 2 500 personnes » explique le média India Today.

linde-fait-face-a-une-invasion-de-criquets-pelerins-sans-precedent

>> À lire aussi : États-Unis : des frelons asiatiques géants sèment le trouble

Des images impressionnantes !

Avant d’arriver en Inde, les criquets pèlerins ont d’abord été repérés en Afrique. Et c’est au Kenya que les images sont le plus impressionnantes avec un essaim pouvant atteindre 2400 km² soit la taille de Moscou ! Pour le moment, l’Iran et le Pakistan tentent de lutter comme ils peuvent en détruisant les bandes larvaires. « Avec le dessèchement de la végétation, davantage de groupes et d’essaims se formeront et, à partir de ces zones, se déplaceront vers les zones de reproduction estivale le long des deux côtés de la frontière indo-pakistanaise, en plusieurs vagues jusqu’à début juillet au moins » déclare l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Néanmoins, la situation du côté du Kenya, l’Afrique de l’Est et de la Somalie est plus qu’alarmante car les insectes menacent les moyens de subsistance des habitants avec un survol qui correspond pile-poil au début des récoltes.

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 29 Mai 2020
0