Découvrez d’où vient l’expression « faire la grève »

Publié par Mélaine le 17 Déc 2018

Aaaah la langue française ! Entre les mots et les expressions, nous avons bien du travail ! Certaines expressions, justement, nous échappent.

 

On les utilise, sans les comprendre vraiment et parfois, on a bien du mal à les écrire. Et pourtant, elles sont des trésors de notre Histoire et font partie intégrante de notre patrimoine.

 

Et aujourd’hui, nous allons voir l’une d’entre elle : « faire la grève ». A votre avis, que peut bien vouloir dire cette expression ?

 

Signification de l’expression faire la grève

Voilà une expression dont on avait presque oublié que c’en était une ! Et pour la comprendre, nous devons plonger au cœur de Paris, entre l’île de la Cité et la rive droite de la Seine. Nous sommes au XIIème siècle.

 

C’est une petite place qu’on appelle Grève, en raison du nom qu’on donnait à son port. Un port dont le sol est jonché de grève : un mélange de graviers et de galets. C’était le port le plus important de la capitale. Tant et si bien que sa petite place était le lieu vers lequel convergeaient tous les hommes qui cherchaient du travail à la journée. Les journaliers s’y rendaient tôt le matin. Ces hommes, on les appelait les grévistes. 

 

Cette place était toujours animée : on y retrouvait les hommes qui parlaient de travail, faisaient des réunions. D’ailleurs, cette place était tellement importante à l’époque qu’on y tirait le feu d’artifice de la Saint-Jean. Place tristement célèbre, aussi, pour avoir été, jusqu’en 1830, le lieu où on faisait exécuter les criminels.

 

Faire grève, jusqu’au XIXème siècle, signifiait donc « chercher du travail ». Mais au début de ce siècle, un incident va avoir lieu : patrons et employés commencent à parler de droit du travail. Alors que les patrons en demandent toujours plus, les travailleurs, eux, cessent toute activité en signe de contestation. Et où le font-ils ? Place de la Grève, bien-sûr.

 

Et c’est ainsi que les grévistes faisaient … La grève. Aujourd’hui encore, c’est pour demander de meilleures conditions de travail qu’on peut faire grève. 

 

La place de la Grève, quant à elle, a été renommée en 1803. C’est aujourd’hui la Place de l’Hôtel-de-Ville du 4ème arrondissement de Paris.

faire la grève expression

En savoir plus sur : - -

 
0