Un homme teste un gilet pare-balles en tirant au pistolet dans son ventre… la fin est tragique !

Faut-il en pleurer ou en rire ? Il est difficile pour certains de plaindre cet Ukrainien inconscient qui a voulu faire une expérience dangereuse. L’homme a testé l’efficacité d’un gilet pare-balles en se tirant dans l’abdomen avec un pistolet automatique. Regardez la vidéo de l’homme qui s’est effondré au sol lorsque la balle lui a touché le ventre…

 

Il teste la résistance d’un gilet pare-balles

L’issue de ce jeu dangereux est incertaine. Une chaine de télé ukrainienne qui a diffusé ces images explique que l’homme est mort quelques temps après le tir. Pourtant, aucune source officielle n’a pu confirmer cette information. Quelle que soit la fin tragique, la vidéo a choqué les Ukrainiens qui ont découvert ce compatriote pro-Russes qui s’est tiré une balle dans le ventre pour tester la résistance d’un gilet pare-balles classe 6, tel que ceux utilisés par les Forces spéciales russes. L’homme qui se fait appeler Domovoi, crie « C’est ça, pu**** de Donbass ! », avant d’appuyer sur la gâchette d’un Stechkin, un modèle de pistolet automatique. Le Donbass est une zone minière ukrainienne disputée par la Russie.

 

Il tombe à terre sans se relever

Malgré son gilet pare-balles, l’homme s’effondre sous le coup de la douleur. Un gilet pare-balles peut empêcher la balle de pénétrer dans le corps, mais l’impact peut tout de même casser une côte ou provoquer un choc et la rupture d’un organe interne. Son ami qui a filmé la scène est à la fois amusé et apeuré. « On dirait qu’il est en train de mourir », dit-il d’abord pour rigoler. Mais quand il voit que Domovoi est vraiment en train de souffrir, il lui demande : « Pu****, t’es en train de mourir ? T’es vraiment blessé, mec ? ». Domovoi a tellement mal qu’il ne peut plus parler. Quand il enlève son gilet pare-balles on peut voir qu’il est blessé. « On dirait qu’il est en train de mourir maintenant. Je vais arrêter de filmer, désolé », dit-il avant de couper sa caméra. Si l’issue mortelle de ce tir n’a pas été confirmée, les médias ont révélé l’idée de l’homme qui était un membre des forces armées ukrainiennes qui soutiennent les actions militaires d’occupation russe dans le Donbass.

gilet pare-balles test fatal mort

Crédits : CEN

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 23 Sep 2018
0