Vous entendez « Yanny » ou « Laurel » ? Cette hallucination auditive rend les internautes fous !


Le 15 mai dernier la youtubeuse / influenceuse Cloe Feldman a publié une vidéo sur Twitter avec le son d’une voix robotisée et demande à ses followers « Qu’est-ce que vous entendez ?! Yanny ou Laurel ? ». En quelques heures la jeune Cloe a causé le chaos sur le réseau social au petit oiseau bleu provoquant ainsi le débat.

 

Et c’est reparti comme en…2015 ! Souvenez-vous, la fameuse robe perçue différemment : soit bleue et noire soit blanche et dorée. Cette fois-ci c’est une hallucination auditive qui divise la toile.

 

Yanny ou Laurel ?

En dessous du tweet de Cloé, l’incompréhension est totale entre ceux qui entendent « Laurel », ceux qui entendent « Yanny » et puis ceux qui entendent les deux selon les conditions d’écoutes. Selon les linguistes, notre voix est façonnée par nos cordes vocales, notre larynx, notre gorge, notre bouche et notre nez. Mais le son d’une voix robotisée ne possède pas ces capacités de nuances vocales. Ce serait donc la raison pour laquelle on aurait du mal à bien comprendre un enregistrement de mauvaise qualité. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette confusion : la qualité des enceintes, le contexte auditif (qu’avons-nous écouté avant), l’âge de la personne etc.

 

La science vient éclairer le débat

À la manière de photo de la robe bleue et noire (oui parce qu’elle était bleue et noire en vrai), lorsque les internautes jouaient avec les couleurs, cette fois-ci c’est en jouant avec la hauteur du son que l’on peut entendre une variante. Lorsqu’elle est basse, on a plus tendance à entendre « Yanny » et inversement lorsqu’elle est plus haute :

Cloe Feldman n’est pas à l’origine de ce son. L’internaute l’ayant mis en ligne sous le pseudo RolandCamry avoue avoir lui même crée ce son en enregistrant une voix prononçant le mot « laurel » sur le site vocabulary.com, diffusé sur ces enceintes. Donc c’était « laurel » !  On aurait pu comprendre la confusion si les deux mot confondus étaient « laurel » et « lauren », mais pourquoi « yanny » qui est orthographiquement et phonétiquement à l’opposé ? Le corps humain est fascinant…

Publié par Inès Arrom le 17 Mai 2018
0