10 000 euros l’interview : le nouveau créneau de Nabilla

Alors qu’elle a fait récemment parler d’elle car Madame a décidé de faire une téléréalité sur … elle (qui d’autre voyons?), voilà qu’elle fait payer 10 000 euros aux journalistes qui souhaitent l’interviewer … non mais allô quoi ! Tu croyais vraiment qu’on allait dépenser 10 000 euros pour entendre tes débilités?  » Mon téléphone, c’est comme mon string, je l’ai toujours sur moi « , » Jean-Marie Le Pen ? Il est trop marrant ce mec « , aller encore une  » Ce que je regarde en premier chez un mec, c’est le physique et le compte en banque !  » et j’en passe… à chaque interview, Nabilla nous sort une idiotie … qui fait le buzz (et qui fait rire certain).

Mais depuis son succès international, la bimbo a décidé de monnayer ses interventions…et le quotidien Le Progrès en a fait les frais… ou pas. Etant donné que la jeune femme devait aller dans une boîte de nuit lyonnaise, le quotidien local Le Progrès avait décidé de l’interviewer pensant que cela serait gratuit comme pour toutes les autres célébrités. Seulement, l’agent de Nabilla leur a annoncé une nouvelle qui les a fait tomber de haut « Nabilla vend régulièrement des interviews à dix mille euros à la presse people. Elle ne veut pas dévaloriser sa parole en donnant des interviews gratuites ». Bien entendu le journal n’a pas mis la main à la patte mais a plutôt préféré rendre public ce petit business. « Nous ne sommes pas clients de ce genre de coutume », ont fait savoir les journalistes, qui n’avaient de toute façon pas envie de dépenser le moindre centime pour l’entendre dire « Ma plus grande qualité, c’est peut-être mon cul « .

nabilla

1-nabilla

source : Voici

REGARDEZ NABILLA JOUER LA RACAILLE EN AGRESSANT UNE TOURISTE (et ça, c’est gratuit !)

En savoir plus sur : -

Publié par Elodie Ribeiro le 10 Sep 2013
0