Marine Lorphelin : elle alerte sur les dangers du traitement à la chloroquine !

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, Marine Lorphelin fait face en tant qu’interne dans un hôpital parisien. Et tous les jours, elle côtoie le pire, mais pour le moment, elle tient bon. Voilà pourquoi, il a décidé de livrer un nouveau message à ses abonnés pour avertir sur les dangers que peut provoquer le traitement à la chloroquine utilisé par le docteur Didier Raoult.

>> À lire aussi : Coronavirus : Taylor Swift sauve un magasin de disques de la faillite avec un geste incroyable

Marine Lorphelin : elle fait face aux coronavirus

Alors que Marine Lorphelin fait son internat dans un hôpital de Paris, elle fait irrémédiablement face à l’épidémie de coronavirus. Alors évidemment, elle a, elle aussi, mis en place un certain nombre de distanciations sociales. Notamment avec son fiancé qu’elle refuse de voir durant toute la période de la crise.

Voilà pourquoi, elle est parfois très éprouvée par son quotidien et n’hésite pas à le partager sur les réseaux sociaux. C’est ainsi que ce 26 mars, elle avoue avoir perdu deux patients, non sans émotion. Néanmoins, elle garde le moral et toutes ses forces pour continuer la lutte. « Ça va, le moral tient même si la situation est particulière. J’ai des coups de mous parfois, mais heureusement j’ai ma famille et mes amis très souvent au téléphone. Nous sommes tous très solidaires, personne n’a abandonné, ni fui. Tout le monde est un peu fatigué mais tout le monde essaie de se soutenir au maximum.»

>> À lire aussi : Chloroquine : une étude menée à Wuhan vivement critiquée

Elle alerte sur les dangers du traitement à la chloroquine

Néanmoins, et concernant le traitement à la chloroquine, Marine Lorphelin semble particulièrement agacée de le voir qualifié de remède miracle. Voilà pourquoi, elle n’hésite pas à avertir sur son danger potentiel. « Je ne suis ni pour ni contre, mais les études sont pour l’heure insuffisantes. Ce sont des médicaments qui peuvent avoir des effets très graves.»

En effet, de nombreux Français y ont recours en automédication. Mais malheureusement, l’un des effets secondaires est un risque accru de crise cardiaque. Par ailleurs, cela pourrait entraîner une rupture de stock comme l’évoque notre Miss France avec l’un de ses patients. « J’ai une personne qui est arrivée aux urgences avec très peu de symptômes mais qui prenait le médicament prescrit par son frère dentiste ! Attention à ne pas épuiser les stocks pour ceux qui ont besoin de suivre ce traitement.»

Marine Lorphelin se confie sur un complexe

Publié par Claire le 03 Avr 2020
0