Suite à une bataille d’eau dans le jardin, il développe une bactérie mangeuse de chair et subit de nombreuses amputations

Un Britannique de 59 ans a bien failli mourir. Aujourd’hui, il se remet de cette bactérie qui a failli lui prendre sa vie. Mais il en gardera toujours des séquelles, car il a perdu le bout de ses doigts, complètement nécrosés. Cette tragédie lui est arrivée alors qu’il jouait avec ses enfants dans le jardin. Regardez la terrible histoire de cet homme qui a presque perdu la vie, suite à une bataille d’eau dans le jardin.

 

Il faisait une bataille d’eau dans le jardin

Philip Pike, 59 ans, originaire de l’est de l’Angleterre, jouait avec ses deux enfants dans le jardin, profitant des beaux jours. Ils ont pris les tuyaux d’arrosage et ont entamé une bataille d’eau, jusqu’à ce que Philip glisse et tombe dans un rosier. Il s’en sort sans rien de grave, juste quelques petites griffes sur les bras. Mais rapidement, les choses se sont gâtées…

 

Il a été infecté par une bactérie

En réalité, il venait d’être infecté par une bactérie extrêmement dangereuse, la fasciite nécrosante. En à peine deux jours, l’inoculation a eu lieu et il a été pris de violentes fièvres qui l’ont cloué au lit. « J’étais en panique, parce que je ne pouvais plus respirer », se souvient-il. Sa femme a fini par appeler l’ambulance mais le diagnostic est terrible. Il est immédiatement plongé en coma artificiel. Son coma a duré deux semaines. Pendant ce temps, sans le savoir, il a subi différentes opérations, suivi de nombreux traitements. On lui a même mis un pacemaker. La fasciite est une infection bactérienne extrêmement grave, souvent appelée « bactérie mangeuse de chair ». Même si ce terme est faux, puisqu’elles ne se nourrissent pas de chair, c’est bien la libération d’une toxine qui cause une nécrose des tissus qui vont donc se consumer. Sa propagation est très rapide et souvent fatale. Ceux qui en survivent perdent malheureusement souvent des membres comme un nez, des bras, une jambe ou des doigts.

 

Il a été amputé des phalanges et il risque d’autres amputations

Miraculeusement, après plusieurs semaines de coma et un nombre incroyable d’opérations pour le maintenir en vie, il a ouvert les yeux. À son réveil, le combat était loin d’être terminé. Il va devoir réapprendre à marcher, et même se tenir droit sur une chaise est une épreuve. Entre temps, on lui a amputé plusieurs phalanges nécrosées. Presque toutes les phalanges qui lui restent aux doigts de pieds et à la main intacte vont peut-être aussi être amputées prochainement. Son histoire, il souhaite la partager maintenant, car l’infection sera au cœur de l’actualité prochainement, puisque le mois de mai a été déclaré comme le mois de sensibilisation à la fasciite nécrosante.

bactérie mangeuse de chair amputé fasciite nécrosante

Crédits : Cambridge News/BPM Media, Canal Vie, Giphy

Publié par Nicolas F le 25 Avr 2018