Elle accouche plus tôt pour permettre à son mari, atteint d’un cancer, de prendre sa fille dans ses bras avant de mourir

Une terrible nouvelle…

Mark et Diane Aulger étaient déjà les heureux parents de quatre enfants. On n’imagine à peine leur joie en apprenant la venue du cinquième en 2012. En effet, Diane attendait une petite fille pour le 26 janvier. Un bonheur très vite entaché par une terrible nouvelle. Mark, âgé de 52 ans, a appris en 2011 qu’il souffrait d’un cancer du côlon. Malheureusement, la chimiothérapie ayant fait des ravages, il a plus tard souffert d’une fibrose pulmonaire. Nous étions alors le 03 janvier 2012.

cancer du colon

Mark n’avait plus beaucoup de temps

Un malheur n’arrivant jamais seul, Mark s’est entendu dire par les médecins qu’ils ne lui restait plus que quelques jours à vivre. Mais voilà, sa fille devait naître le 29 janvier et il risquait de partir avant. La gynécologue-obstétricienne de Diane lui a cependant fait remarquer que les poumons de la petite fille étaient très bien développés. Et qu’un accouchement précoce n’aurait pas d’incidence sur la santé du bébé. Diane a donc fait ce choix pour permettre à Mark de tenir sa fille dans ses bras ne serait-ce qu’une seule fois.

Savannah aura tout de même vu son papa

L’accouchement a donc été programmé (et déclenché) le 18 janvier. Le premier jour, Mark a pu tenir sa petite Savannah dans ses bras pendant 45 minutes. Les jours suivants ont été beaucoup plus compliqué. Il ne pouvait plus la tenir qu’une petite minute. Puis il est tombé dans un profond coma le 21 janvier. Diane a alors posé la petite sur lui et lui a tenu la main jusqu’à ce qu’il cesse de respirer. Malgré cette perte tragique, Diane a cinq beaux enfants avec elle et des proches qui l’ont soutenue dans cette douloureuse épreuve. Et Mark aura pu tenir sa fille une fois…

Publié par Charlene le 29 Oct 2017
0