#MâleInformé : la campagne qui sensibilise les étudiants masculins à leur rapport au corps

L’Espace Santé Etudiants de Bordeaux a dévoilé mercredi sa campagne de sensibilisation sur la santé des jeunes hommes, intitulée #MâleInformé !

 

#MâleInformé, une campagne pour les mecs !

Ce 27 juin, l’espace Santé Etudiants de Bordeaux, en Gironde, a dévoilé les thématiques de sa campagne destinée aux hommes. Des professionnels de santé se sont associés à un groupe d’étudiants afin de réfléchir à un programme de sensibilisation spécifique pour les jeunes hommes qui comprend quatre grands thèmes : l’accès aux soins, le port du préservatif, le consentement et le culte de la performance. Leur but : améliorer la santé des étudiants selon une approche globale à la fois individuelle et collective.

 

L’espace Santé Etudiants bordelais a sollicité l’aide d’un photographe de la région, Sylvain Norget qui s’est chargé d’amener de l’humour, du fun et une tonalité décalée à cette opération véhiculée en premier lieu sur les réseaux sociaux. Une campagne d’affichage prendra le relai à la rentrée 2018.

 

La performance sexuelle au cœur du débat

Afin de rassurer les jeunes hommes dans leur rapport à la sexualité, l’association s’est fixé l’objectif de les informer sur une éducation ciblée. Mon pénis a t’il la bonne taille ? Mes érections sont-elles assez intenses, durent-elles assez longtemps ? Ai-je assez de partenaires ? Est-ce que je connais les bonnes positions ? Suis-je un bon coup ? Tant de questions qui inquiètent et taraudent souvent les jeunes qui débutent dans leur vie sexuelle, et qui peuvent parfois les amener à certains blocages. #MâleInformé brise les tabous et aborde des sujets difficiles à aborder !

 

Le préservatif remis au goût du jour

En 2018, la Smerep a publié une étude avec un constat alarmant : 48 % des étudiants ne porteraient pas systématiquement de préservatif et 16 % d’entre eux ne sauraient pas correctement les mettre. Outre le risque du sida, ne pas se protéger expose à des iST, MST et grossesses non désirées. La campagne rappelle donc qu’il est important d’en utiliser à chaque rapport.

 

Les hommes peu initiés aux consultations concernant leur santé sexuelle

Les jeunes femmes ont l’habitude de consulter un gynécologue dès qu’elles débutent leur vie sexuelle, mais c’est rarement le cas chez les garçons. L’Espace Santé Etudiants conseille aux étudiants, dans sa campagne, de se rendre dans leurs locaux afin de faire un bilan sur leur santé sexuelle pour être plus informé et ne pas se retrouver dans des situations embarrassantes sans oser en parler …

 

Retrouvez toutes les étapes de la campagne avec le hashtag #MâleInformé !

En savoir plus sur : -

Publié par Helene le 02 Juil 2018