ALERTE – 4 cas de nécroses viennent d’être observés à Perpignan, et ce serait les faits de la « recluse brune », une araignée venimeuse…

4 cas de nécroses à Perpignan

Des cas de nécroses particulièrement alarmants viendraient d’être détectés en France à Perpignan. Il s’agirait peut-être des faits d’une araignée très répandue en Amérique du Nord et dans le bassin méditerranéen. Pour l’heure, quatre personnes ont déjà été hospitalisées dans les Pyrénées-Orientales. Elles présentent toutes les mêmes symptômes. À savoir, brûlures, plaque noire, voire de la fièvre. Ceci serait dû à l’araignée violoniste, aussi appelée recluse brune. Pire encore, les personnes ayant été mordues doivent agir vite. Sous peine de voir la zone touchée partir se décomposer. Les médecins ont lancé l’alerte afin que toute personne suspectant une morsure d’araignée consulte immédiatement.

necrose recluse brune

Recluse brune ou Loxosceles rufescens ?

Cette arachnide n’avait encore jamais été observée en France. Anne Ricart, médecin à la clinique Saint-Pierre, explique en effet que les blessures se nécrosent à l’endroit où les patients ont été mordus. Il est pour l’heure impossible d’affirmer qu’il s’agit bien là de l’œuvre de cette araignée violoniste. Ou d’une simple infection due à la morsure d’une autre araignée… Quoi qu’il en soit, il est possible de l’identifier en raison de ses pattes longues et fines. Contrairement aux autres araignées, elle n’a que 6 yeux (au lieu de 8). En été 2015, 3 cas similaires avaient été recensés. On avait alors pensé qu’il s’agissait de la recluse brune, mais c’était en fait l’œuvre de sa cousine européenne, la Loxosceles rufescens. Elle fait également partie de la catégorie des recluses, mais est moins dangereuse.

source image / image à la une : capture vidéo TF1

Publié par Charlene le 13 Août 2017