Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Panique chez le dentiste : des patients obligés de se faire dépister pour le VIH

Publié par Elodie GD le 17 Déc 2023 à 10:25

Panique chez les patients d’un dentiste de Cherbourg (Manche) ! Selon l’Agence régionale de santé, les soins prodigués par le praticien présentaient des risques, au vu des « manquements graves » constatés lors d’un contrôle. C’est pourquoi plus de 1 000 patients ont été invités à effectuer des tests pour les hépatites B et C ainsi que pour le VIH.

À lire aussi : Pénurie de dentiste : il s’arrache seul 11 dents, faute de pouvoir se soigner

Un dentiste suspendu par l’ARS

Mauvaise nouvelle pour les 1 145 patients du cabinet dentaire ouvert en janvier 2023. Après contrôle, l’ARS est formelle : le praticien fait preuve de « manquements graves » .

Une situation qui lui a valu une suspension momentanée, « pour une durée maximale de 5 mois » .

« Lors de ce contrôle, l’ARS Normandie a constaté de nombreux manquements graves mettant en péril la sécurité du personnel et la qualité et la sécurité des soins » , a-t-elle déclaré, confirmant les informations de la Presse de la Manche.

Dentiste : plus de 1000 patients obligés de se dépister

À lire aussi : Pour combler son trou entre les dents, son dentiste lui en rajoute une : le résultat laisse perplexe (vidéo)

« Défaut de stérilisation » et risques infectieux

Si elle ne donne pas de détails sur les manquements en question, la Presse de la Manche fait allusion à un « défaut de stérilisation » .

C’est certainement pourquoi tous les patients passés par le cabinet depuis son ouverture en janvier, sont invités à se faire dépister. Un dépistage permettant de déceler de potentielles infections à l’hépatite B et/ou C ou encore au VIH.

« En application du principe de précaution et sur la base d’une évaluation des risques infectieux en cours » , elle demande « que la patientèle soit informée, en raison d’un risque faible de transmission des virus de l’hépatite B (VHB), de l’hépatite C (VHC) et du VIH » , précise encore l’ARS Normandie. Elle informe par ailleurs que les patients concernés seront prévenus par courrier.

À lire aussi : « Onze dents taillées comme des tiges » : Un dentiste millionnaire accusé d’avoir mutilé ses patients

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.