Coronavirus : une secte serait à l’origine de la rapide propagation du virus en Corée du Sud

La Corée du Sud est le principal foyer du coronavirus en dehors de la Chine : lundi 24 février 2020, l’annonce de 70 nouveaux cas a alerté les autorités sur l’intensité du déploiement de la maladie sur le territoire. Désormais, la Corée du Sud compte 833 personnes infectées. Mais une raison peu commune a été relevée : la moitié des cas de contaminés sont des membres d’une secte d’inspiration chrétienne de la ville de Daegu, dans le sud du pays. Cette secte s’appelle l’église Shincheonji de Jésus. Explication dans l’article.

À lire aussi: Voilà ce qui est arrivé à cette jeune fille quand elle a arrêté de se laver le visage durant 6 mois…

La patiente numéro 31 est à l’origine de l’explosion des cas dans cette secte

Cette femme est une fidèle de l’organisation. Après s’être rendue à l’hôpital pour un accident de voiture, elle contracte une fièvre. Or, elle continue de se présenter aux offices religieux, avant de se faire diagnostiquer. Au total, elle assiste à quatre reprises aux messes de la secte. Des messes rassemblant des centaines de personnes …

Le problème est aggravé car les cérémonies religieuses de cette église engendrent une proximité accrue des fidèles. En effet, les croyants sont agenouillés en rangs serrés, le visage découvert.

Une secte réticente à une sincère collaboration avec les autorités

La direction de la « secte » a affirmé publiquement vouloir collaborer avec les autorités sanitaires : 74 sanctuaires dans le pays ont donc été fermés.

Mais des informations contradictoires circulent… Les fidèles auraient reçu l’ordre de continuer de se rassembler secrètement alors que, sur les 6037 pratiquants testés, 1250 sont potentiellement contaminés. 700 autres sont recherchés par le gouvernement…

Les personnes recherchées sont des fidèles discrets sur leur affiliation à la secte. Ils sont difficilement identifiables, ce qui pose un sérieux problème aux autorités pour détecter les potentiels contaminés, leurs déplacements et réussir à endiguer la maladie.

De plus, le gourou de la secte litigieuse, Lee Man-Hee aurait affirmé que « la maladie est le travail du diable, qui désire par tous les moyens stopper la croissance rapide de Shincheonji » .

Remarque douteuse quant à l’implication de la secte dans l’éradication de la maladie…

À lire aussi: Une mère partage une bouleversante photo de son fils juste avant qu’il meurt…. elle veut passer un message et mettre en garde !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Salomee le 25 Fév 2020
0